Fait de chez nous : Elle défend son mari infidèle

Ousséni est polygame, marié à trois femmes. Il est rare que ce père de famille puisse passer un trimestre avec toutes ses femmes, sans qu’une ou deux ne soient parties dans leurs familles pour raison de bagarre. Un adage dit que le coupeur de tête ne veut pas que le couteau plane au-dessus de sa tête. Simplement le cas de Ousséni. Toujours il a des suspicions sur ses femmes qu’il accuse à tort ou à raison de flirter avec des hommes. Pourtant lui-même est non seulement frivole, mais très infidèle. Le hic est que son infidélité se pratique avec des femmes mariées, donc en foyer. Plusieurs fois interpellé et même menacé de mort, il n’obtempère pas. Il flirte avec la femme d’un chauffeur qui est toujours en voyage dans les pays voisins pour transporter les marchandises. L’habitude faisant le larron, Ousséni ne se cache plus dans sa sale besogne et se fait remarquer par tout le voisinage et fini par être identifié.

La femme qui est maintes fois conseillée d’abandonner cette pratique ignoble, mais qui continue de faire la sourde oreille est dénoncée à son mari par les voisins qui n’en peuvent plus. Comme Ousséni est souvent pisté dans la plus grande discrétion, un voisin du chauffeur se porte volontiers pour conduire le mari cocu au domicile de l’amant de sa femme. Les deux «enquêteurs» passent devant la maison de Ousséni pour un repérage sans lever le voile. Le chauffeur qui a toutes les preuves et informations sur les relations frauduleuses de sa femme fait venir son témoin de mariage en présence de qui il demande à son épouse de dire toute la vérité afin qu’ensemble, ils puissent trouver une solution. Madame met le doigt au feu et nie tout en bloc, mais ce jeu de cache-cache n’a qu’une courte durée.

Le nom de son amant, les heures de rendez-vous et le lieu d’habitation de Ousséni sont dévoilés à la femme qui n’a que ses yeux pour pleurer. Le mari propose à sa femme de l’accompagner chez Ousséni pour décanter la situation. Mission difficile, mais obligatoire pour le couple ou au cas contraire, la femme va contraindre son mari à prendre une décision radicale contre elle. Que faire ? Le témoin n’a pu persuader le chauffeur de renoncer à son intention de se rendre chez «son rival». Arrivés devant la porte de Ousséni, Monsieur laisse sa femme dehors et rentre pour faire sortir Ousséni qui ne le connaît pas auparavant. «Bonsoir Monsieur ; c’est bien vous Ousséni ? Je veux vous parler et c’est urgent. Suivez-moi à la porte», s’est-il adressé à l’amant de sa femme qui est assis à côté de son épouse sur la terrasse.

Les deux se suivent pour aller hors de la cour avant de se présenter et donner la raison de cette visite au domicile de Ousséni. La femme de Ousséni a trouvé ce comportement étrange et doute du monsieur qui est venu faire sortir son mari. Mais comme il ne doute pas de l’infidélité de son mari, elle soupçonne quelque chose. Qu’est-ce qu’elle va faire ? Nous en saurez davantage la semaine prochaine.

Siaka SANON

Fermer le menu
quis velit, vulputate, venenatis libero felis Aenean