Fait de chez nous : La mariée inattendue

Biata la mariée, y compris Ben le marié vivent la scène comme dans un film sur un écran. Les invités sont tous déboussolés. Aucun d’eux ne savaient qu’il s’agi d’un mariage entre trois amoureux (le marié et les deux mariée). Ce que les invités ignoraient, est que Ben n’attendait pas Ela la deuxième mariée. Tout le monde attend de voir la suite de la scène. Les témoins des mariés officiels, des amis et parents proches de Ben viennent aux nouvelles. Ben est sans mots. Puisqu’il ne s’attendait pas à une telle situation. Ela est certes sa copine. Mais dire qu’il a combiné avec elle pour créer cette situation, c’est le culpabiliser. Sous le choc, Biata la mariée officielle perd connaissance à deux reprises.

Inutile de dire que le mariage n’a plus eu lieu. Les amis de Ben tentent de réparer l’irréparable. Mais sans succès. La seule personne qui heureuse de la situation est Ela. Car son objectif était d’empêcher le mariage ou à défaut, que Ben signe le mariage avec elle aussi. En empêchant le mariage d’avoir lieu, Ela était donc satisfaite en partie. Pendant ce temps, Biata en souffrait. Elle serait même portée disparue. Car elle a perdu la tête le même jour. Depuis lors Biata ne s’est plus retrouvée. Ben quant à lui, est toujours célibataire. Le choc de la scène l’empêche de se marier. En croyant se jouer d’Ela, Ben tombe dans son propre piège.

Ben et Biata vivent ensemble après le PPS (cérémonial de demande en mariage). Dieu aidant, Ben est recruté agent d’une société minière. Biata est de la santé. Ils décident d’organiser un mariage grandiose. Avant le mariage, Ben fait connaissance avec Ela. Il engage avec elle la démarche nuptiale. Le papa de cette dernière serait un fervent croyant. Donc il ne badine pas avec les plaisantins autour de sa fille. Le cérémonial de demande en mariage est aussi respecté là-bas. Après des mois passés ensemble et surtout l’assurance donnée à cette dernière de l’épouser, Ben décide enfin de signer un mariage civil avec Biata. Les choses devaient se passer dans une autre ville que dans la ville de résidence d’Ela. Ben était donc sûr de le faire à l’insu d’Ela. Erreur ! Une camarade d’université d’Ela lui vend la mèche. « Ton chéri se marie dans telle ville le…Vérifie. Mais moi je ne t’ai rien dit ».

Ela se rend dans ladite ville le lendemain. Direction à la mairie. Vérification faite des publications de bancs, il est écrit noir sur blanc que Ben se marie avec Biata à la date indiquée par sa camarade d’université. Avant le jour indiqué, Ela interrogeait sans cesse Ben. « C’est quand notre mariage chéri ? M’aimes-tu vraiment » ? Ben feigne d’être étonné par ces questions. Il ne s’imagine pas que ces questions soient liées à ce qu’Ela sait. C’est ainsi qu’elle s’est préparée pour être présente au mariage en robe de mariée. La suite, vous la connaissez. Alors, toi qui joues à un tel jeu, retient une graine de cette histoire. « Ça n’arrive pas qu’aux autres ».

Souro DAO/ daosouro@yahoo.fr 

Fermer le menu
lectus consequat. justo elit. id, neque. id