FESPACO 2021 : Les professionnels du cinéma optent pour un format réaliste

Le clap de départ de l’atelier international de réflexion sur l’organisation du FESPACO 2021 a été donné ce lundi 12 Octobre 2020 à Ouagadougou par le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango. L’objectif est de proposer un format réaliste de l’organisation du FESPACO dans le contexte de la COVID-19. 

Abdoul Karim Sango rassure que le FESPACO 2021 aura bel et bien lieu

Durant 2 jours, les professionnels du cinéma et de l’audiovisuel ainsi que les représentants des ministères en charge de la santé et de la sécurité vont échanger sur la tenue prochaine du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO) dans un contexte marqué par la COVID-19 et l’insécurité. Selon le président du comité d’organisation, Dr Lassina Simporé, les objectifs de cet atelier de réflexion sont entre autres, la suggestion de voies et moyens pour la tenue du FESPACO 2021, mais également la proposition d’un comité d’organisation réaliste et centré sur le cinéma. Au terme de ces 2 jours de travaux, Abdoul Karim Sango, ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, attend une feuille de route claire indiquant les différentes phases de l’organisation de la 27ème édition du FESPACO prévu pour se tenir du 27 Février au 6 Mars 2021. Selon le ministre Sango, cette date du 12 octobre n’est pas fortuite puisqu’elle est consacrée par l’Union africaine comme étant la Journée du cinéma africain. Le Secrétaire général (SG) de la Fédération panafricaine des cinéastes (FEPACI), Cheik Oumar Sissoko, voit cette rencontre comme l’occasion de lever le voile sur les difficultés d’organisation du FESPACO, la sélection des films et la vétusté des salles de projection. Selon lui, il faudra désormais composer avec la maladie à coronavirus. Cette rencontre a vu la présence de pays invités notamment, le Mali, le Ghana et le Nigeria.

Awa Cécile BANGARE (Stagiaire)

Fermer le menu
justo mattis risus. libero consequat. dictum ut