Foire internationale de Bobo 2021 : « Nous sommes prêt », Abbé André Ouattara, PCO

Du 19 au 28 mars prochain s’ouvre à Bobo-Dioulasso sur le site de la Semaine nationale de la culture (SNC) la 8e édition de la FIBO (Foire Internationale de Bobo). A cet effet, nous avons rencontré le Président du comité d’organisation (PCO), l’Abbé André Ouattara pour parler de l’état des préparatifs ainsi que des mesures prises pour éviter la propagation du COVID-19.

 

Le thème de cette 8e édition  est : «Politique de normalisation, vecteur de conquête de marché à l’exportation des produits agroalimentaire en Afrique». Quelles sont les raisons qui ont prévalu au choix de ce thème?

 

Le thème global même de la FIBO, c’est la promotion des secteurs de la filière agro-alimentaire et des technologies de la transformation. A chaque édition nous essayons de le développer. C’est ainsi que nous avons choisi ce thème pour cette 8e édition. Nous insistons sur ce thème de la normalisation depuis la première édition en 2007. Aujourd’hui, nous sommes dans un monde de mondialisation et de compétition fondé sur des normes qu’il faut absolument respecter. C’est ainsi que les produits agricoles et agro-alimentaires de plusieurs pays africains sont mis à l’écart, faute de normes internationales de qualité. Au Burkina Faso, le cas des mangues carburées qui ne sont pas recommandées, donc ne peuvent pas être mises à l’exportation est un exemple. C’est pourquoi nous avons décidé d’accompagner nos transformateurs et producteurs à se professionnaliser progressivement à la normalisation pour faire face à la concurrence internationale.  A cet effet nous avons organisé un atelier de formation sur la normalisation au profit des acteurs qui a duré du 15 au 17 mars 2021. Des journées de formation aussi seront organisées au moment de la foire au public où on mettra l’accent sur les bonnes pratiques en matière de norme.

Abbé André Ouattara, président du comité d’organisation de la FIBO

 

Pouvez-vous nous parler de l’état actuel des préparatifs de la foire qui s’ouvre demain ? 

 

A ce jour (mercredi 17 mars : ndlr) nous avons au moins 90% de réalisation effectuée. Tous les membres des différentes commissions sont à pied d’œuvre pour finaliser les préparatifs de dernière minute. Je suis satisfait du travail aussi bien des commissions que des fournisseurs. Actuellement, ils sont quasiment à la fin de leur travail. Nous serons fin prêts pour l’ouverture de la foire le vendredi 19 mars 2021. Nous attendons plus de cent mille participants.

 

Quelles sont les grandes innovations apportées à cette 8e édition ?

 

La première innovation est le nombre de jour d’ouverture de la foire, qui, comparativement aux autres années, est passé de sept à dix jours. Nous avons constaté que c’est généralement les week-ends que l’affluence est forte. Donc, nous avons décidé d’étendre la foire sur deux week-ends pour permettre une participation massive. Nous avons également un espace jeux et loisirs avec une commission spécifiquement dédiée à cela. Un jeu tombola sera organisé avec une moto scooter comme gros lot. Nous n’aurons pas des plateaux en off (à l’extérieure du site de a SNC) à cette édition. Toutes les animations se feront à l’intérieur de la foire.

 

En plus de la question sécuritaire, la COVID-19 s’est invitée à cette édition. Quelles sont les mesures que vous avez prises pour assurer la protection des participants ?

 

Le COVID-19 s’étant invitée dans l’organisation, il sera strictement interdit à toute personne ne disposant pas de bavette d’avoir accès à l’aire de la foire. Nous avons une commission qui s’occupe uniquement de cette question, la commission Hygiène et assainissement. Même étant déjà à l’intérieur toute personne prise sans cache-nez sera invitée à se retirer de la foire. L’utilisation du gel hydro-alcoolique et le lavage régulier des mains seront demandés à tous les participants. Des affiches de sensibilisation sur les mesures-barrières contre le COVID-19 seront disposées sur l’aire de la foire et dans tous les stands.

Sur le plan sécuritaire lié au terrorisme, nous faisons entièrement confiance à la gendarmerie nationale qui va déployer des agents pour assurer la sécurité des participants.

 

Un mot à l’endroit de la population ?

Nous invitons les populations d’ici et d’ailleurs à prendre part massivement à la foire dans le strict respect des mesures-barrières contre le COVID-19. La foire s’ouvre ce vendredi 19 mars et cela jusqu’au 28 mars prochain. La FIBO est aujourd’hui une vitrine pour la ville de Bobo-Dioulasso, cependant nous devons travailler main dans la main pour la pérenniser.

Aymeric KANI

Fermer le menu
Lorem venenatis ipsum justo id mattis efficitur. dolor. tristique eleifend Donec