Partenariat économique et scientifique : Le bel exemple de la Chambre de Commerce et d’Industrie

Le samedi 30 janvier 2021, le Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina a récompensé les lauréats du concours de développement de la plateforme de gestion RDV B2B. Elle a aussi organisé un cadre d’échanges sur l’entrepreneuriat au profit des étudiants pour mieux cerner leurs besoins afin de faciliter leur insertion professionnelle surtout au niveau du privé. 

Remise du premier prix par le DG de la CCI-BF (3ème à partir de la droite)

Qui mieux que le monde des affaires pour exploiter la technologie pour une bonne marche des activités. La Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF), consciente de cette réalité, a organisé un concours au profit des universités du Burkina Faso, pour avoir une plateforme de rendez-vous B2B. L’objectif selon la CCI-BF est non seulement de faciliter la tenue des différentes retrouvailles d’affaires, mais aussi de revaloriser l’expertise nationale. Elle n’a pas eu tort d’avoir confiance aux universités nationales. En effet, le concours organisé a permis d’avoir une plateforme opérationnelle et bien satisfaisante. Juste Nacanabo, représentant Lassiné Diawara président de la délégation consulaire de l’Ouest à la cérémonie de remise de prix, a félicité les lauréats du concours pour leur travail. Il a aussi précisé que, la CCI-BF, en organisant ce partenariat, veut donner plus de chance aux étudiants dans la vie professionnelle. Car dit-il, le privé est aujourd’hui la meilleure alternative pour l’octroi d’emplois à la jeunesse. « En 2020, plus d’un million de candidats ont postulé aux concours directs de la Fonction publique pour seulement 4000 postes à pourvoir. C’est pourquoi, il est intéressant de donner plus de chance aux jeunes, en organisant leur arrivée sur le marché de l’emploi, surtout dans le privé », a expliqué le représentant de Lassiné Diawara.

Une initiative salutaire 

Cette initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso est applaudie par les étudiants et leurs encadreurs. Car, ils reconnaissent tous qu’elle est un bel exemple qui redonne espoir aux jeunes. Le face-à-face initié par la CCI-BF lors de la remise de prix du concours, a non seulement permis aux étudiants d’apprendre beaucoup de choses sur le monde des affaires au Faso, mais aussi de pouvoir poser directement leurs attentes vis-à-vis du privé. Félix Sanou qui a expliqué le fonctionnement de la Chambre de Commerce et ses organes rattachés, a sensibilisé les étudiants à se cultiver. Selon lui, ils ne doivent plus se cantonner uniquement sur ce qu’ils apprennent dans les amphis. Il en a profité pour parler de certains rendez-vous d’affaires, lui-même étant le secrétaire permanent d’AFRICALIA. Le duo lauréat du concours est composé de Koné Souleymane et de Séri Fousséni tous de l’Université Nazi Boni de Bobo-Dioulasso. Leur plateforme est classée première par le jury. Ils ont reçu le premier prix d’une somme de deux millions FCFA. Les deuxième et troisième ont respectivement reçu 300 000 FCFA et 200 000 FCFA. Il faut retenir que 11 dossiers ont été soumis à la Chambre de Commerce. Les 10 qui remplissaient les conditions du concours ont été retenus et les candidats ont travaillé en duo. Younoussa Millogo qui a parlé au nom des universités, a reconnu l’importance de cette initiative de la Chambre de Commerce. Elle a selon lui, fait confiance en expertise nationale, mais aussi donné plus d’espoir aux étudiants pour la recherche d’emploi. Il a souhaité que le partenariat puisse perdurer pour que les étudiants puissent bénéficier de ses nombreux avantages au plan professionnel.

Souro DAO

Fermer le menu
elit. eget neque. luctus id venenatis libero. nunc felis