Fonction publique : Plus de 4 600 nouveaux agents à recruter en 2021

Le conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 24 février 2021 a adopté un rapport portant autorisation de recrutement sur concours au titre de l’année 2021. Ainsi, les besoins en recrutement pour cette année sont de 3472 agents au titre des concours professionnels et 4625 nouveaux agents au titre des concours directs. L’incidence salariale annuelle prévisionnelle des concours directs  de l’année 2021 sera de 14 021 253 516 FCFA. Le budget prévisionnel de l’organisation de ces concours s’élève à 1 959 184 000 FCFA.

Au titre du MINEFID, le conseil a adopté trois décrets.  Le 1er décret autorise la perception de recette sur l’utilisation de la plateforme campus Faso. Les inscriptions sur la plateforme génèrent des recettes et il s’est agit d’autoriser la perception des recettes. Le  2ème décret porte aussi sur une autorisation de perception des recettes au titre des prestations du centre nationale médio sportif du ministère des Sports et des Loisirs. Le 3ème décret porte autorisation de perception d e recettes relatives à des prestations du ministère de la Jeunesse. Depuis le problème des PDI, il faut intégrer maintenant les familles qui accueillent ces dernières. Il faut aussi prendre en considération les personnes vulnérables, les pauvres et les personnes victimes de catastrophes.  Il s’agit de toucher 124 communes disséminées dans les régions du Burkina. L’autorisation demandée par le ministère  des finances et accordée est de conclure des marchés par entente directe et le transport va se dérouler des magasins SONAGESS vers les chefs lieux de communes. Le coût total des marchés  est d’environ 618 millions de FCFA. C’est environ 30 000 tonnes de vivres qui vont être déployées auprès de ces personnes qu’on peut retrouver dans 120 communes dans les 13 régions.

Au titre du ministère de la communication, le conseil des ministres a adopté un rapport portant création d’un cadre de concertation entre le président du Faso et les acteurs privés et publics du secteur de la communication. Le département de la communication présentera une feuille de route.  Au titre du ministère de l’énergie, des mines et des carrières, le conseil a adopté 4 décrets. Le 1er porte modification des statuts de l’agence burkinabé de l’électrification rurale. Le 2e porte sur  l’extension du périmètre géographique du permis d’exploitation industrielle de grandes mines d’or ORESONE BONBERO dans le Plateau central. Les recettes attendues sont de 267 milliards de FCFA au profit du budget de l’Etat. Cette mine doit contribuer à plus de 859 millions de FCFA au Fonds minier de développement local.

Résumé par Fatimata BELEM

Fermer le menu
justo Aenean odio in mi, eget adipiscing dapibus elit. Donec consectetur