Gestion des stocks : La SONAGESS dispose d’un outil de suivi

Suite à la validation de la stratégie de stockage, le 29 janvier 2021, les acteurs de la sécurité alimentaire se retrouvent au ministère de l’Agriculture et de la Mécanisation agricole ce mardi 16 mars 2021, pour apprécier ce document de gouvernance. L’ouverture des travaux a été présidée par le Secrétaire général dudit ministère, Lamourdia Thiombiano.

Le Secrétaire général du ministère en charge de l’Agriculture, Lamourdia Thiombiano a présidé l’ouverture des travaux

La stratégie de gestion des stocks est une procédure qui permet de renforcer les capacités des systèmes de stockage de proximité de sécurité alimentaire. Cette stratégie proposée à validation, présente un système de défense contre l’insécurité alimentaire qui repose sur trois lignes complémentaires. Il s’agit des réserves de proximité, des dispositifs  nationaux gérés par  les états ou les partenaires, de la réserve régionale de sécurité  alimentaire. Pour le Secrétaire général Lamourdia Thiombiano, « la promotion des stocks de sécurité alimentaire est intégrée dans la plupart des politiques nationales de sécurité alimentaire et nutritionnelle. La gouvernance des stocks placée sous la responsabilité de l’Etat doit mettre en place des outils de coordination, concertation et de gestion qui assurent la participation équilibrée des différentes parties prenantes. Ces outils sont guidés par les principes de transparence et de reddition. Cet atelier vise à permettre de doter la SONAGESS d’un manuel de procédures de gouvernance des stocks et des différents outils de gestion ».  Il poursuivra en notant que le document donne les grandes lignes de suivi des stocks à la SONAGESS.

Les acteurs nationaux de la sécurité alimentaire doivent valider le document des manuels de procédures de gestion des stocks nationaux

Les participants auront un regard croisé sur le document pour mieux répondre aux besoins des populations. Les travaux permettront de discuter du document de gouvernance des stocks,  de leur mise en œuvre, mais aussi d’amender et de valider les outils de gestion des stocks. Le Burkina Faso a bénéficié de l’accompagnement du Projet d’appui au stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest, coordonné par l’Agence  régionale pour l’agriculture et l’alimentation  de la CEDEAO pour cet atelier.

Firmin OUATTARA

Fermer le menu
porta. tristique efficitur. Aenean vulputate, leo. libero. elit.