Grève des syndicats de la CGTB : Une participation de 26 % au CHR de Dédougou

La coalition des syndicats contre l’application de l’IUTS observe du 08 au 09 juillet 2020 une grève de 48 h sur toute l’étendue du territoire nationale. A Dédougou, si le mot d’ordre est suivi dans certains services publics d’autres par contre fonctionnent comme d’habitude.

A notre arrivée aux environs de 10h au CHR de Dédougou, c’est par la maternité que notre constat débute. Là, les mouvements des agents de la santé sont habituels et des patients sont pris en charge. «A la maternité il n’ya pas de grève» lance madame Kamboulé l’une des sages femmes en service. Au nombre de 07, elles sont là en fonction de la programmation habituelle mais pas pour un service minimum disent t- elles. Juste à coté, le service minimum est par contre assuré aux services de la chirurgie, nous confie un responsable de se service.

Aux urgences médicales et à la médecine, le service minimum est également assuré par deux médecins et par les agents qui n’ont pas encore leur titularisation nous confie un agent sur place. Ce personnel soignant a en charge 13 patients dont trois en voie de transfère vers la médecine. Au service de la médecine, seulement deux agents sont en poste et ils y sont pour assurer le service minimum. Une situation qui réduit le travail vu leur nombreindique madame Chantale Marie KI. «Nous somme là depuis hier avec notre papa qui a un problème respiratoire. Il a reçu les soins depuis notre arrivé et même se matin sans problème » confie un accompagnant de malade dans une salle. Le moins que l’on puisse dire c’est que le mot d’ordre de grève des syndicats est très peut suivi au CHR de Dédougou. Le constat est le même au CSPS communal ou tout continue de fonctionner comme d’habitude. Selon une source, le taux de participation au cours de cette première journée est estimé à 26,45% au CHR. Si dans certains centres de santé le service minimum est assuré par endroit au trésor public, les guichets sont restés fermés pendant cette première journée de grève. Pas de service minimum non plus.

En rappel, cette grève générale a été lancée par la coalition des syndicats de la CGTB sur le plan national. Elle doit prendre fin aujourd’hui 9 juillet 2020.

Arnaud Lassina LOUGUE
Correspondant

Fermer le menu
sed risus id libero. felis luctus Nullam accumsan elit. quis, ut diam