Groupe d’accueil scolaire moderne (GASMO II) : Réduction de frais de scolarité pour les meilleurs élèves de 2023

Le GASMO II, situé au secteur 24 de Bobo, a célébré l’excellence au sein de son établissement ce 17 juin 2023. A l’occasion, élèves, parents d’élèves, premiers responsables du GASMO et autres invités étaient présents.

Ce sont exactement 52 élèves qui ont été récompensés durant cette cérémonie qui a magnifié l’excellence au sein du GASMO II. Ils ont tous reçu une attestation de mérite et une réduction de leurs frais de scolarité pour la rentrée scolaire prochaine, allant de 10 000 FCFA à 35 000 FCFA, au grand bonheur de leurs parents. Au nom de ces derniers, Alassane Kaboré, président de l’Association des parents d’élèves (APE) de l’établissement, apprécie positivement cette initiative de l’administration du GASMO II. « L’initiative est noble et est la bienvenue, car elle encourage nos enfants à continuer dans le sens de l’excellence », dit-il. C’est justement pour cela que l’activité est initiée, à entendre les propos de Siméon So, fondateur des établissements GASMO. Pour lui, les enfants doivent être souvent motivés. S’ils abattent un bon travail, il faut essayer de les satisfaire également, suggère-t-il. A travers ces distinctions, c’est d’amener ces apprenants à maintenir le cap, à défaut d’augmenter leur performance, confie-t-il, car convaincu que les récipiendaires du jour ne vont plus fermer les cahiers une fois à la maison. Il y en a même qui vont sûrement réclamer un répétiteur à domicile. A l’endroit des parents d’élèves, Siméon So les exhorte à suivre de près les enfants en famille. Boubacar Seye, directeur général de la SOFITEX était présent pour soutenir le fondateur dans cette initiative. Car pour lui, « tout ce qui est de nature à magnifier l’excellence chez les enfants mérite d’être salué à sa juste valeur », et c’est à ce titre qu’il a tenu à être de la partie pour saluer les efforts fournis par ces élèves. « Il y a eu de très bonnes moyennes, ce qui dénote de lendemains meilleurs pour ces jeunes. Ils sont les futures ingénieurs, médecins et agronomes, entre autres », dit-t-il. Parlant de moyennes, la meilleure a été obtenue par Faouziatou Ouédraogo de la classe de 5e A. Elle s’est démarquée avec une moyenne annuelle de 19,59/20. A l’entendre, cette performance ne relève pas de la magie. « J’ai bossé », nous souffle-t-elle. Elle dit rester attentive en classe et chaque soir, sa chambre faisait office de salle d’études. Elle demande à ses camarades de faire pareil pour exceller également. S’il y a des zones d’ombre, il ne faut pas qu’ils hésitent à chercher à comprendre et elle-même reste disponible pour cela. Par ailleurs, les invités et épouse du fondateur ont offert la somme de 100 000 FCFA aux lauréats en vue non seulement de soutenir le fondateur, mais par ricochet encourager ces élèves-là.

Abdoul-Karim Etienne SANON

Fermer le menu
Aenean sed leo elit. porta. ipsum quis, ultricies tempus