Guichet unique du foncier et Centre des impôts Bobo III : De nouveaux locaux dans 12 mois

Le Directeur général des Impôts, Moumouni Lougué a procédé hier jeudi 24 juin 2021, à la pose de la première pierre d’un nouveau bâtiment pour ses services à Bobo-Dioulasso. Le nouvel édifice devra être prêt dans 12 mois. Il accueillera la Direction du centre des impôts Bobo III et la Direction du guichet unique du foncier de Bobo-Dioulasso.

Le coût de réalisation du projet est de 1.308.218.669 FCFA Toutes taxes confondues (TTC). Sur une superficie de 4 340 m2, les travaux de réalisations des bâtiments sont constitués de deux lots. Il s’agit d’un bâtiment principal constitué d’un immeuble R+2 extensible en R+3 et les ouvrages annexes.

Les plans architecturaux sont l’œuvre de deux entreprises: le Cabinet Architecture, Urbanisme et Design (AUD) et un bureau d’étude œuvrant dans le domaine de l’architecture et de l’urbanisme. Quant à la réalisation, elle est confiée aux entreprises RIMBE Sarl et l’Africaine des Ouvrages et Fournitures du Burkina (AOF Burkina Sarl).

Le contrôle technique des travaux est assuré par le Laboratoire National du Bâtiment des Travaux Publics (LNBTP). Après description technique des différents compartiments, le représentant des entreprises impliquées dans ce projet, a assuré que tout sera mis en œuvre pour que l’édifice soit livré dans les délais et réponde aux exigences de qualité requise, du DGI, Moumouni Lougué. Qui exhorte, «au regard du sacrifice consenti (…), à redoubler d’ardeur à la tâche afin de nous livrer notre édifice à bonne date conformément au délai des travaux qui est de douze mois.

La Direction générale des impôts est confrontée depuis de longues années à des problèmes de locaux administratifs ».

Un plan d’investissement 2017-2025

La commune de Bobo-Dioulasso et le Conseil régional des Hauts Bassins qui y apportent un concours financier au projet, étaient dument représentés. Ces difficultés de logements des services de la DGI, notamment à Bobo-Dioulasso, ont été relevées dans un rapport de mission de 2012. Il fait état d’un manque de bâtiments sinon de bâtiments délabrés, l’insuffisance de bureaux pour les agents, de nombreux services en location, etc. « Pour juguler ce problème qui a engendré des mouvements d’humeur dans l’administration fiscale, un accord avait été conclu entre l’État et les partenaires sociaux avec la signature d’un protocole d’accord le 05 avril 3017», rappelle le Directeur général. Un plan d’investissement 2017-2025 a été élaboré dans le cadre de la mise en œuvre de cet engagement, pour prendre en compte les aspirations du personnel de la DGI en matière d’infrastructures immobilières et d’équipements. Des ouvrages ont été ainsi réalisés en ce sens dans le Tuy et la Bougouriba, et bientôt à Ouaga 2000.

La première tranche du projet aura permis de construire trois bâtiments, quatre autres étant construits hors plan d’investissements, deux bâtiments acquis par achats. Le présent projet réalisé à Bobo-Dioulasso entre dans le cadre de ce plan d’ensemble.

Citant l’adage selon lequel « qui dort sur la natte d’autrui dort par terre », Moumouni Lougué a lancé à ses collègues de Bobo-Dioulasso : « vous allez bientôt aménager dans des locaux propres à vous, dans un cadre plus convivial et adéquat qui va vous permettre d’offrir des services de qualité aux usagers et optimiser les recettes fiscales au profit de l’État et des collectivités locales de la région des Hauts Bassins».

Sibiri SANOU

Fermer le menu
id quis libero. quis, at ut