Jeux nationaux de la relève sportive : Il y a de la bonne graine à promouvoir

Des talents à encadrer et à promouvoir, des compétitions pour les jeunes, la première édition des jeux nationaux de la relève sportive a tenu toutes ses promesses à Bobo-Dioulasso. Débuté le 24 août dernier, la dernière finale, notamment en football, s’est jouée le samedi 2 septembre 2023 au stade Wobi. Et c’est l’EFORS des Cascades qui l’emporte devant Sacraboutou FC lors de la séance des tirs au but, 4-3.

La première édition des jeux de la relève sportive a réuni plus de 2000 jeunes venant des 13 régions du Burkina Faso à Bobo-Dioulasso. Durant environ dix jours, ces jeunes ont rivalisé dans 7 disciplines à savoir : le football, le basket-ball, le hand-ball, le volley-ball, l’athlétisme, la lutte et le cyclisme. En lutte, les compétitions se sont déroulées en équipe et en individuel. Dans l’ensemble et par équipe, le Nayala s’en sort bien, de même que le Sourou et les EFORS (Ecole de formation de la relève sportive). En individuel Blandine Bonane du Nayala s’impose chez les filles de -33 kg, et chez les garçons de cette même catégorie c’est Donatien Nama des EFORS A qui est champion. Chez les -35kg fille, Lorina Ky EFORS I, est médaillée d’or, tandis que chez les garçons c’est Yacouba Toé du Sourou qui s’impose. Au niveau des -43kg Marceline Toé du Sourou est la reine de l’arène et chez les hommes c’est Moustapha Zango du Boulkiemdé. Dans la catégorie des –45kg Aristide Dié du Nayala est champion, et chez filles c’est Faridatou Sawadogo EFORS la grande gagnante. Et chez les -50kg la médaille d’or chez les hommes est revenue à Moussa Zongo du Kadiogo et chez les filles, à Béatrice Kiemdé du Boulkiemdé.

En athlétisme, on peut noter les performances de Zalissa Zongo (filles) et Rachid Sanou (garçons) des Hauts-Bassins, médailles d’or sur les 80m. En triple-saut, on retient les bonds de Grâce Sanou (filles) et Alain Sawadogo du Centre. En longueur, c’est Aicha Nabaloum (filles) du Nord et Arsène Seni (garçons) du Centre qui se sont illustrés. Les performances en lancé de poids de Mamounata Dieni (filles) du Centre et Ouédraogo Ibrahim (garçons) ont été remarquables. Sur les 2000m, Ariane Yigo (filles) Centre et Harouna Sawadogo des Hauts-Bassins remportent les médailles d’or. L’équipe du Centre chez les filles et celle des Hauts-Bassins sont sacrées médailles d’or en 4x80m.

La finale en hand-ball RCB-EFORS Centre a tenu toutes ses promesses

La finale de hand-ball de ces premiers jeux nationaux de la relève sportive entre le RCB et EFORS Centre, a été palpitante. Les deux équipes sont restées coude à coude jusqu’à la dernière seconde de la rencontre. Et pourtant EFORS Centre avait l’avantage au score en première période (10-05). Les jeunes de Diaradougou de Bobo sont revenus à la marque en seconde partie.  Et c’est le début du mano-mano au score (15-15, 16-16, 17-17, 18-18, 19-19). Et dans les ultimes minutes de la partie, le RCB sera la première équipe à marquer le 20ème but. Dans la foule EFORS Centre va obtenir un penalty pour revenir à la marque. Ce tir est stoppé par le gardien des Noirs et Blancs de Diaradougou. Pour le coach du RCB, Karzoum Zagré, cette finale s’est jouée au mental. Il se réjouit de la tenue de cette compétition qui donne plus d’expérience aux jeunes. Quant à l’adjoint du coach EFORS Centre, Alexis Ouédraogo, c’est physiquement que ses jeunes n’ont pas tenu et ils ont manqué de lucidité dans le dernier geste.

L’AS Douanes remporte la compétition de basket-ball

EFORS Hauts-bassins-AS Douane, c’était l’affiche de la finale de basket-ball de ces jeux nationaux de la relève sportive. Le début de cette finale a été plus ou moins équilibrée un score de parité au premier quart temps (3-3). Au second quart temps, les filles de l’AS Douanes commencent à se montrer plus adroites. Elles terminent le quart temps en tête (8-15). Au troisième quart temps, EFORS Hauts-Bassins arrivera à contrer les attaques des jeunes Gabelous, mais va pécher par maladresse. Elle n’aura qu’un point de plus tandis que les jeunes Gabelous resteront à 15 points. Au dernier quart temps, EFORS Hauts-Bassins aura trois points de plus et l’AS Douanes 4. Les jeunes Gabelous remportent donc cette finale sur le score de 19- 12. Pour le coach de l’AS Douanes, Hervé Yaméogo, ils n’ont eu que quelques jours pour préparer l’attaque et la défense. Et cette compétition est la bienvenue. Elle permet de donner plus de visibilité aux petites catégories.

Planète Sport et EFORS Cascades dominent le volley-ball

En volley-ball pour le compte de cette 1ère édition des jeux nationaux de la relève sportive, EFORS Cascades chez les garçons et Planète Sport chez les filles ont dominé la compétition. EFORS Cascades a gagné 5 matches, totalisant 279 points, soit 10 sets gagnés et un perdu. Ils devancent Zoom club avec trois victoires, 2 défaites, soit 7 sets gagnés, 5 perdus avec 241 points. A la troisième place, on retrouve EFORS du Centre-Nord avec 4 matches gagnés, 11 points, soit 8 victoires, 3 défaites, 208 points. Chez les filles Planète Sport se classe première. Elle a remporté ces 5 matches soit 15 points soit 10 sets gagnés, 1 perdu, 263 points gagnés. En seconde position, on retrouve ASCA qui a gagné 3 matches et perdu 2 pour 9 points soit 6 sets gagnés, 4 perdus, 204 points. ASE arrive en troisième position avec 2 matches gagnés, 3 perdus 6 points, 8 sets gagnés et 4 perdus.

EFORS Centre-Est et Vélo club de Koudougou se distinguent en cyclisme

La compétition de cyclisme entrant dans le cadre de ces jeux nationaux de la relève sportive a été disputée sur le boulevard de la Révolution de Bobo-Dioulasso en critérium, soit 3,5 km à couvrir 7 fois, pour une distance totale de 24,5 km.

Chez les garçons, Abdoul Latif Pasgo de EFORS Centre-Est en 45mn 21 secondes, signe le meilleur chrono en solitaire avec une vitesse moyenne de 32,514 km/h. Il est suivi de Rahim Nana et Martin Compaoré du Vélo club de Kombissiri.

Chez les filles, Elvine Yaméogo du Vélo club de Koudougou a bouclé le critérium de 6 fois 3,5 km soit une distance totale de 21,5 km en 41mn avec une vitesse moyenne de 31,5km/h. Elle devance Salamatou Zagré de l’USFA et Nafi Sawadogo du Centre-Nord.

Firmin OUATTARA

Ousmane TRAORE

Fermer le menu
venenatis, quis ipsum elementum mattis ipsum Lorem libero. justo Phasellus