Jubilé d’albâtre : Le petit séminaire de Nasso fête ses 75 ans

Les fidèles catholiques ont célébré ce samedi 4 novembre 2021, les 75 ans d’existence du petit séminaire de Nasso. Les festivités commémoratives ont eu lieu sur le site de l’établissement dans la banlieue de Bobo-Dioulasso. Plusieurs centaines de participants y ont pris part dont les plus hautes autorités de la région et de l’Eglise catholique du Burkina.

Conférences, messes, compétitions sportives, discours, témoignages, moments de communion et de dons divers, repas fraternelles, réjouissances populaires… c’est le menu servi aux nombreux participants et invités qui ont fait le déplacement de Nasso, en cette journée jubilaire le samedi 04 décembre 2021 que les responsables et pensionnaires ont consacrée à la Madonne des lieux, « Marie conçue sans péché ». Sur les sièges officiels ont pouvait remarquer la présence du Directeur de cabinet du Premier ministre représentant son patron parrain de l’évènement, du 4ème Adjoint représentant le maire de Bobo-Dioulasso, du Haut-commissaire représentant le Gouverneur, du président du Conseil régionale des Hauts Bassins.

Le co-parain, un ancien pensionnaire de l’établissement en la personne du Pr Michel Akotionga, a fait un discours emprunt de nostalgie et de reconnaissances à cet établissement qui lui a tant apporté. Ainsi qu’à plusieurs autres religieux et laïcs dont certains ont occupé ou occupent encore des plus hautes fonctions dans leurs pays, dont l’actuel Premier ministre. A ce sujet, l’historien chercheur Doti Bruno Sanou situe l’importance de l’école dans la qualité éducative de ses enseignements qui allie caractère moral à compétence intellectuelle.

Il a été le modérateur du panel sur « le Petit séminaire d’hier à demain », ce vendredi 03 novembre 202. Côté dignitaires religieux, plusieurs présences notables dont celle des Archevêques émérites de Bobo-Dioulasso et de Ouagadougou. Le mot de la fin a été prononcé par le premier responsable catholique de la région qui a salué la présence de tous et situé les perspectives vers le centenaire à venir du Petit séminaire, qui sera une autre occasion de commémoration-bilan.

Sibiri SANOU

Fermer le menu
ut libero at fringilla leo felis elit. id non massa mattis