Kénédougou : le village de N’Gorlani, dans la commune de Kayan, à son centre de santé

La cérémonie d’inauguration du Centre de santé et de la promotion sociale (CSPS) du village de N’Gorlani, dans la commune rurale de Kayan, province du Kénédougou a eu lieu le samedi 22 mai dernier. c’était en présence des autorités de la région des Hauts-Bassins.

La population de N’Gorlani dans la commune rurale de Kayan ne fera plus de longues distances pour bénéficier des soins de santé. En effet, la localité vient d’être dotée d’un Centre de santé. L’infrastructure a coûté au total 25.103.292 francs CFA et est composée d’un dispensaire et d’un dépôt pharmaceutique. Sa réalisation a été rendue possible grâce au financement du Conseil régional des Hauts-Bassins et du Fonds permanent pour le Développement des collectivités territoriales (FPDCT). Selon les témoignages, le village de N’Gorlani dans la commune de Kayan a obtenu l’autorisation pour la construction de son CSPS depuis l’an 2000.

Mais à cause d’une confusion de noms (la localité porte le même nom qu’un autre village dans la commune de Sindo, toujours dans le Kénédougou) l’ouvrage a été réalisé dans le village de N’Gorlani dans la commune de Sindo.  C’est après 21 ans d’attente donc que N’Gorlani dans la commune de Kayan a finalement obtenu son centre médical à la grande satisfaction de sa population.

Dans son adresse le maire de Kayan, Madou Coulibaly a traduit ses remerciements à l’endroit du Conseil régional des Hauts-Bassins pour leurs efforts qui ont permis de doter le village de N’Gorlani d’un CSPS. A la suite du maire, d’autres personnalités se sont succédées au parloir.

Outre la série d’allocutions, la cérémonie a été également marquée par la coupure du ruban suivie de la visite des locaux et de la remise des clés du CSPS aux services de santé. Selon Arnaud Antime Ki, Médecin-chef du district sanitaire de N’Dorola : «L’infrastructure sanitaire est la bienvenue, car ce sont 03 villages de la commune qui vont bénéficier des soins du centre à savoir le village de N’Gorlani, de Dosso et de Sinani».

Arouna Barro, vice- président du Conseil régional des Hauts- Bassins

Pour Arouna BARRO, 1er vice-président du Conseil régional des Hauts-Bassins : «Le joyau est un vieux rêve longtemps caressé par les populations de N’Gorlani. La joie suscitée par la concrétisation de ce rêve est donc toute légitime tant pour les populations que pour les techniciens de santé et les autorités municipales.

Nous demandons à la population de N’Gorlani de prendre soin de l’infrastructure pour qu’elle puisse les servir le plus longtemps possible». Salamata Ouattara/Konaté député à l’Assemblée nationale et marraine de la cérémonie a également exhorté la population de la localité à prendre soin du joyau qui leur est offert. «Ce centre de santé est une opportunité pour vous puisqu’il vous permet à partir de ces instants de gagner en temps», s’est-elle adressé aux bénéficiaires.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
eget quis tempus quis, dictum dapibus consequat. efficitur. at