Le budget de l’Etat 2021 : Plus de 24 milliards pour les Hauts-Bassins

Après le rapport alternatif, place au budget citoyen. Le deuxième volet du panel organisé par le Centre d’Information, de Formation et d’Etude sur le Budget (CIFOEB) a porté sur le budget de l’Etat, exercice 2020-2021. La version citoyenne (simplifiée) des données relatives à la région des Hauts-Bassins a été présentée aux participants ce jeudi 25 février 2021 à la maison de la culture Anselme Titianma Sanon.

Le panel du CIFOEB s’est penché sur le budget exercice 2021 sous un angle citoyen

Les notions de « budget citoyen » et « budget participatif » se rejoignent à quelques nuances près. Dans les deux cas, il s’agit d’une approche communicationnelle  visant à mettre des informations économiques et financières à la portée de tout acteur intéressé par l’élaboration et la mise en œuvre du budget de l’Etat. Et ce, sans qu’il soit nécessaire d’être un spécialiste du domaine. Selon Drissa Ouattara, chargé de programme au CIFOEB, «C’est un document synthétique, plus simple et moins technique du budget de l’Etat qui a pour vocation de faciliter la lecture et la compréhension des inscriptions budgétaires par le citoyen et l’encourager à participer activement au processus budgétaire ».

Des participants venus de diverses structures

Cela entre dans le cadre de la loi n°008-2013/AN du 23 avril 2013 portant code de transparence dans la gestion des finances publiques au Burkina Faso, qui fait de la diffusion des informations budgétaires une obligation.

Assurer une veille citoyenne

Le CIFOEB avec l’appui de ses partenaires, a initié la production du budget citoyen « pour contribuer à renforcer la transparence au Burkina Faso ». La déclinaison du budget citoyen 2021 Région des Hauts-Bassins se présente comme l’ensemble des données budgétaires de l’Etat burkinabé dans la région des Hauts-Bassins. En termes simplifiés, quand on parle de prévision et exécution budgétaire de l’Etat au profit de la région, cela revient à se demander «Quelles sont les ressources qui seront injectées par l’Etat au profit de la région en 2021 », explique Drissa Ouattara.

Photo de famille à la fin du panel

C’est aussi un appel au sens civique du citoyen, car la réalisation de ces prévisions budgétaires ne sera possible qu’à condition que chaque citoyen paie ses impôts. Puisque les ressources attendues sont effectivement mobilisées sur la base de ces contributions. Dès lors, le citoyen devrait être en droit d’exercer son rôle de veille citoyenne afin que les ressources mobilisées soient utilisées de façon efficace et efficiente par les décideurs.

Des débats autour de la gestion efficience des ressources de l’Etat ont été faits

Maîtriser les concepts clés du budget

En expliquant aux citoyens  les informations budgétaires de base, le budget citoyen leur permet d’exercer leurs responsabilités dans un Etat de droit. En posant par exemple des questions qui garantissent que le gouvernement explique ce qu’il a fait en leur nom. L’objectif principal est d’assurer une meilleure compréhension, un bon suivi-contrôle et une auto-évaluation des actions d’investissement par les citoyens, au niveau décentralisé. Cet exercice citoyen implique la maitrise des concepts clés du Budget de l’Etat pour en démystifier la compréhension en faveur de l’intérêt des populations : par exemple, les différentes déclinaisons de la notion de loi de finances, de loi de règlement, de déficit et d’épargne budgétaire, de cadrage budgétaire, de dépenses d’investissement et de dépenses courantes, de recettes budgétaires, de participation citoyenne, etc. Selon le document présenté, « la dotation étatique pour la région des Hauts-Bassins en 2021 est de  24.397.546.000 FCFA soit une variation de 13,21% par rapport à 2020 où elle s’élevait à 21.550.735.548 FCFA ». A charge pour qui de droit à assurer une veille pour son exécution citoyenne.

Sibiri SANOU

Fermer le menu
eleifend odio dictum dolor. quis, Donec