Législatives 2020 : « Il est temps d’emmener de nouvelles idées »

Ouverte depuis le 31 octobre dernier sur toute l’étendue du territoire nationale, la campagne électorale dans le Mouhoun bat son plein. A l’instar de certains partis, le Mouvement pour le Changement et la Renaissance (MCR) a choisi de mener une campagne de proximité dans les différentes communes de la province afin de conquérir les électeurs.

« Pour l’heure, à notre niveau les choses évoluent bien », selon Mahamadi Ilboudo

Dans la province du Mouhoun , ils sont environ 41 partis politiques qui sont  en mouvement pour conquérir leurs électeurs. C’est dans cette  dynamique que la section provinciale du  Mouvement pour le Changement et la Renaissance (MCR) Mouhoun mène sa campagne qui se veut une campagne de rapprochement. « Pour l’heure, à notre niveau beaucoup de choses évoluent bien »,  confie Mahamadi Ilboudo SG provincial et premier titulaire pour les législatives dans la province. Comme stratégie phare, le MCR Mouhoun a opté pour une campagne de rapprochement (de porte en porte). Une action qui  permet au parti de partager ses spécimens en présentant la vision du parti à  ses  militants, sympathisants et la population. La  vision  du parti est axée sur le changement selon Mahamadi Ilboudo. Pour lui, le  changement  n’est pas un vain mot. Il estime que  le changement  est d’abord  dans la jeunesse de leur candidat  à la présidentielle Tahirou Barry car il est jeune et  a beaucoup plus de vigueur et aussi les idées qu’il  développe.  Pour le premier titulaire à la députation du MCR dans le Mouhoun, cela fait 40 ans que ceux qui sont au pouvoir nous gouverne. Il est donc temps de les remercier pour emmener de nouvelles idées et de nouvelles façons de faire afin que le Burkina puisse aller de l’avant. Dans cette vision, de nombreux projets de développement sont inscrits dans le programme du candidat à la présidentielle pour le bonheur des populations Burkinabè si toute fois  Tahirou Barry est élu au soir du 22 Novembre. Il s’agit des infrastructures routières, la santé, l’agriculture, l’éducation qui constitue  le programme  du candidat Tahirou Barry.  « Lorsque je regarde la ville de Dédougou il n’y a que quelques voies qui sont bitumées, pour que moi-même j’arrive chez moi j’ai tous les problèmes du monde, c’est ça aussi le développement », s’est indigné le SG provincial du MCR.

Arnaud Lassina LOUGUE /Correspondant

Fermer le menu
dolor pulvinar venenatis leo eget luctus felis ultricies dapibus adipiscing id tempus