Législatives 2020 : La révolution locale de Faso Kanu

Ils se disent désabusés des politiciens locaux et entendent résoudre plus efficacement les problèmes des Bobolais. Eux, ce sont des acteurs du secteur informel et de PME à l’origine du mouvement Faso Kanu. Ils sont convaincus de la nécessité d’une révolution locale pour faire avancer Bobo-Dioulasso. Pour ce faire, ils appellent à voter Rock Marc Christian Kaboré à la présidentielle et leurs candidats aux législatives.

Faso Kanu entend amorcer une révolution locale de bonne gouvernance à Bobo-Dioulasso avec la jeunesse en avant!

La tête de liste de Faso Kanu aux législatives 2020 s’appelle Dao Tidiane. Il mène cette bataille pour les législatives avec cinq autres titulaires et six suppléants inscrits sur la liste de Faso Kanu, «pour l’amour de la patrie». Les intéressés ont tenu meeting ce dimanche 15 novembre à Bobo-Dioulasso. Ce sont succédés à la tribune différents membres de cette organisation. Rivalisant les uns et les autres d’éloquence ces petits commerçants et ouvriers ou acteurs de l’informel ont leur vision pragmatique de la politique locale, « ce n’est pas une affaire de programme”. Ils en ont gros sur le coeur contre les gouvernants locaux, se sentant délaissés. C’est pourquoi ils se sont associés pour présenter leurs propres candidats sous la bannière de Faso Kanu qui émane d’une organisation antérieure dénommée ” mouvement en rouge”. ”Nous connaissons nos problèmes. N’étant pas instruits, nous avons mis nos enfants et jeunes frères devant pour nous aider à comprendre ce qui est écrit dans le papier”, explique l’un  des intervenants. Pour la tête de liste du mouvement aux législatives dans le Houet, Tidiane Dao, c’est un défi de leadership qu’ils entendent relever à Bobo. ” Une révolution locale est nécessaire!” Face aux politiciens invisibles après la campagne électorale, Faso Kanu en tant qu’OSC n’a pas eu autre choix que de basculer dans la bataille des législatives du 22 novembre prochain. Quant à la présidentielle, le choix du mouvement est Rock Marc Christian Kaboré, le président sortant er candidat à sa propre succession.

Sibiri SANOU

Fermer le menu
Lorem felis Praesent venenatis at Donec in Curabitur venenatis, quis, leo accumsan