Législatives du 22 novembre : Les jeunes patriotiques présentent leurs candidats

Le Mouvement des jeunes patriotiques pour le progrès (MJPP/Saha) a tenu son premier congrès ordinaire le jeudi 10 septembre 2020 à Ouagadougou. L’objectif était de présenter ses candidats retenus aux élections législatives du 22 novembre prochain. 

Les candidats retenus du MJPP/Saha, présentés aux militants

Créé il y a seulement quelques mois dans la capitale burkinabè, le Mouvement des jeunes patriotiques pour le progrès (MJPP/Saha) a tenu son premier congrès ordinaire à Zaktouli dans l’arrondissement 8 de Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre était de présenter à la population ses candidats retenus pour les élections législatives du dimanche 22 novembre prochain. Jeunes, femmes et anciens du parti étaient fortement mobilisés afin de mieux connaitre leurs candidats retenus. La cérémonie riche en couleurs, a été marquée par des prestations d’artistes, des allocutions et la présentation des candidats aux militants. Les candidats retenus sont composés en majorité de jeunes afin d’insuffler une dynamique nouvelle au développement du Burkina Faso. C’est Hamsa Kiendrebeogo qui est retenu comme tête de liste dans la province du Kadiogo. Selon lui, le MJPP/Saha cultive l’engagement total pour le patriotisme, l’union du peuple burkinabè et le progrès de la démocratie au Burkina Faso. Depuis le 25 février dernier, il apporte sa contribution à la bonne marche de la cohésion sociale. Pour Hamza Kiendrebeogo, le MJPP/Saha n’est pas un partisan de la politique du pire. Son parti milite pour que s’instaure progressivement et durablement un climat de paix et de concorde nationale, permettant d’attaquer les grands défis de développement. Selon lui, les Burkinabè sont devenus des Saints Thomas. Ils entendent juger désormais par les actes. Et donc, ils sont attentifs à tout ce qui peut ressembler à la perpétuation des pratiques d’exclusion.

Jules TIENDREBEOGO

Fermer le menu
mi, quis facilisis Praesent Praesent amet, Sed