Ligue de football des Hauts-Bassins : Issa Sidibé appelle à l’apaisement

La ligue de football des Hauts-Bassins a animé un point de presse hier jeudi 23 juillet 2020. Objectif, justifier son choix de parrainage d’un candidat à la présidence de la FBF.

Le présidium avec Issa Sidibé (micro) au cour de la conférence

La ligue régionale de football des Hauts-Bassins appelle l’ensemble des clubs masculins et féminins qui lui sont affiliés à l’union. Car elle a connaissance que des actions sont entreprises par certaines personnes dans le but de semer la division entre son bureau et les clubs de la région. Ce, malgré sa volonté de prendre en compte toutes les opinions. Face aux journalistes, le président de la ligue, Issa Sidibé a déclaré avoir reçu le 17 juillet dernier à son Secrétariat, une correspondance de la part d’un groupe d’acteurs, datée du 14 juillet, dans laquelle il leur est clairement demandé de convoquer une assemblée générale  extraordinaire dans les meilleurs délais. Parce que ces derniers suspectent la ligue d’avoir pris partie dans le processus des élections du comité exécutif de la FBF. Après l’analyse de la correspondance, la ligue de football estime qu’il y a eu usurpation de titre ou de fonction par les signataires. Le document en question comporte des signatures sans cachet du club approprié et des signataires non habilités. Pour Issa Sidibé, il s’agit ni moins ni plus d’un acte susceptible de mettre en mal la cohésion entre les acteurs du football et au sein de la structure ne contribuent pas au développement de la discipline sportive. Il assure qu’après le renouvellement du bureau de la ligue, une réunion a été organisée avec tous les présidents des clubs de D1 et D2. Réunion qui a pris en compte les préoccupations, les propositions et les suggestions émises par les clubs en vue de les soumettre aux candidats. «D’où viennent alors ces actes qui visent à semer la graine de la division entre les acteurs du football», interroge Mr Sidibé. Face aux accusations qui sont portées à l’endroit de sa structure, le président de la ligue de football des Hauts-Bassins a indiqué que la structure a toujours travaillé dans le but de fédérer les énergies pour le développement du football. Mieux, la ligue n’a jamais eu de rôle ambigu dans le processus électoral de la FBF. Et de conclure que le choix de parrainage du candidat à la présidence de la FBF, objet de la controverse a obtenu le parrainage de 32 ligues sur 44 dans les Hauts-Bassins.

Ousmane TRAORE

 

 

Fermer le menu
vel, dolor. pulvinar Curabitur diam massa