Lutte contre la COVID-19 : La caravane de sensibilisation sur les mesures-barrières fait sa clôture a Bobo-Dioulasso

Le comité national de lutte contre la maladie à coronavirus au Burkina Faso, à travers sa commission sectorielle communication, a initié une caravane nationale de sensibilisation des populations sur les mesures barrières de lutte contre la Covid-19. Piloté par le ministère de la communication, la dernière étape de cette caravane a eu lieu, mardi 16 février 2021 à Bobo-Dioulasso.

Le top départ de la caravane a été donné par le gouverneur des Hauts-Bassins, Antoine Atiou

 

Le top départ de la caravane qui va sillonner les artères de la ville de Bobo-Dioulasso pour sensibiliser la population sur les mesures-barrières contre la Covid-19 a eu lieu devant le gouvernorat de Bobo-Dioulasso. C’est le gouverneur Antoine Atiou, par ailleurs président du comité régional  de gestion des épidémies des Hauts-Bassins, qui a donné le top départ. Pour le gouverneur, « même si le nombre de cas positifs de Covid-19 est à la baisse dans les Hauts-Bassins, il faut noter que le nombre de cas de décès augmente. Nous devons toujours adopter les bonnes mesures de lutte édictées par les responsables de la santé. Cette caravane de sensibilisation est la bienvenue, car elle viendra rappeler les populations à ne pas baisser la garde. Car la Covid-19 est une réalité et est la cause de plusieurs pertes en vies humaines ».

Dr Emile Kaboré, collaborateur technique du ministère de la communication invite les populations au respect des mesures-barrières

Pour Dr Emile Kaboré, collaborateur technique du ministère en charge de la communication, « l’étape de Bobo-Dioulasso marque la fin de cette caravane de sensibilisation qui s’est étendue sur tous les treize régions. Avec cette caravane, nous voulions faire savoir aux populations que le respect des mesures-barrières ne doit pas être un choix mais une obligation, un devoir civique. Le respect de ces mesures qui sont entre autres, le port du masque, le lavage des mains, les mesures de distanciation sociale, etc. nous protège et protège les autres. C’est ce message que nous voulions faire passer aux populations à travers cette caravane. ».

Marguerite Blegna, directrice régionale de la communication des Hauts-Bassins

Au niveau de la direction régionale de la commutation, cette caravane est la bienvenue. « En plus de la caravane qui va faire le tour de la ville, des équipes sont déployées dans les endroits stratégiques de la ville pour la même mission. Toute chose qui devra permettre de rappeler à nos populations que la Covid-19 est toujours là et que les mesures de protection doivent être l’œuvre de tout un chacun et au quotidien», déclare Marguerite Blegna, directrice régionale de la communication des Hauts-Bassins.

 

Porosité des frontières, le gouverneur tape du point sur la table

 

Lors de la rencontre du comité régional de gestion des pandémies des Hauts-Bassins,  le président du comité régional, Antoine Atiou s’est engagé à prendre le taureau par les cornes pour lutter contre le phénomène. Des autorités compétentes, avec des preuves à l’appui (image), montrent des individus traversant les frontières, souvent en tricycle. Et cela se passe sous silence de la police des frontières qui doit veiller au respect de la mesure de fermeture desdites frontières. Aussi, le gouverneur Antoine Atiou a saisi l’occasion de cette rencontre pour inviter la hiérarchie de la police et celle de la 2e région de gendarmerie nationale à rappeler les agents en charge du respect de la fermeture des frontières à plus de professionnalisme.

Aymeric KANI

Fermer le menu
dapibus ultricies leo. Aliquam ut quis libero libero ut ipsum