Lutte contre le Covid-19 : Les maires du Burkina offrent du matériel à la commune de Bobo

La direction de la promotion de la santé et de l’hygiène de la commune de Bobo-Dioulasso a réceptionné, ce mardi 21 décembre 2021, un lot de matériel sanitaire dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Le lot de matériel sanitaire est composé entre autres, de masques de protection, de gels hydro-alcooliques, de thermo-flashs, de kits de lave de mains, de savon liquide et en boule, de l’eau de javel, de blouses et des gants pour les agents de santé, d’affiches et de dépliants.

Il est offert par l’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF) et est destiné aux centres de santé, écoles, universités, lieux de cultes, coutumiers et à certains services de la commune. Le coût du matériel n’a pas été dévoilé, mais on sait qu’il s’inscrit dans le cadre d’un projet mis en place par l’AMBF dans le contexte sanitaire lié à la maladie du covid-19.

Selon le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou qui s’exprimait au nom du président du l’AMBF, le projet est exécuté pour sa phase pilote exclusivement à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. Ces deux villes concentrent le nombre le plus élevé de cas de Covid-19. Toutefois, l’édile de la commune rassure que l’AMBF ambitionne d’étendre le projet à toutes les communes du Burkina, car l’objectif c’est de préparer les collectivités à la résilience. « Avec le temps, on s’est rendu compte que la maladie ne finira pas de si tôt. Le seul moyen pour l’éviter, c’est de respecter les mesures barrières. C’est pour cette raison que l’AMBF a décidé de mettre ce matériel à la disposition des collectivités et de sensibiliser les populations à l’usage de ces kits sanitaire », a indiqué le maire de la commune Bobo-Dioulasso.

Pour mener à bien cette campagne de sensibilisation, l’AMBF a fait appel au cabinet Welmouth consulting. Selon son Directeur Général Moussa Sanou, la campagne de sensibilisation consistera à la distribution d’affiches et de dépliants dans les lieux publics et à l’organisation d’émissions radiophoniques. Les crieurs publics, les leaders religieux et des ONG seront également mis à contribution dans la sensibilisation.

Ousmane TRAORE

Fermer le menu
ut efficitur. porta. suscipit ut in commodo vel, quis Donec justo Lorem