MALI : La CEDEAO exige la désignation d’un président civil

La CEDEAO donne jusqu’au 15 septembre à la junte malienne pour désigner un président et un Premier ministre de transition civils.

Réunis hier à Niamey dans le cadre de la 57ème session ordinaire, les Chefs d’Etat des pays membres de la CDEAO ont exigé que le président et le Premier ministre de la transition au Mali soient des civils et qu’ils soient nommés, au plus tard, le 15 septembre. Aussi, les dirigeants ouest africains ont pris acte des consultations inter- maliennes qui ont débuté samedi 5 septembre, mais décident de maintenir les sanctions. Le sommet a également consacré l’élection du président ghanéen, Nana Akufo- Ado, comme nouveau président en exercice de la CEDEAO. Il succède au président du Niger, Mahamadou Issoufou.

O.T

 

Fermer le menu
felis pulvinar Curabitur ut ut luctus ut Donec eleifend ut Phasellus mi,