Mois du patrimoine burkinabè : Le ministre Jean-Emmanuel visite le musée Sogossira Sanon

Le ministre en charge de la culture Jean-Emmanuel Ouédraogo était dans les locaux du musée communal Sogossira Sanon de Bobo le 23 avril 2023, dans le cadre du mois du patrimoine burkinabè. Objectif, découvrir les pièces d’histoire qui y sont exposées.

Au musée Sogossira Sanon dans la matinée de ce 23 avril, Jean-Emmanuel Ouédraogo a pu visiter entre autres, la salle des expositions contemporaines, celles des expositions permanentes et la place des artisans. Tout ceci, sous la direction de Illassa Salgo, chef de service promotion du tourisme de la commune de Bobo.

A l’issue de la visite, le ministre de la culture semble être épaté par les pièces exposées, à l’entendre. Ce sont des pièces uniques, dit-il, qui racontent notre histoire. « Ces pièces nous rappellent nos valeurs qui sont les valeurs de respect mutuel, de paix, de vivre-ensemble, en lien avec la parenté à plaisanterie », ajoute le ministre. Qui n’a cependant pas oublié de saluer et d’encourager toutes ces personnes qui travaillent à la collecte et la conservation de ces pièces d’histoire. « C’est un travail formidable qui est abattu ici au musée Sogossira Sanon de Bobo », reconnait-il. Ce lieu peut être mieux valorisé, soutient Jean-Emmanuel Ouédraogo, pour peu que les citoyens se l’approprient. Pour leur part au ministère de la culture, la position est déjà prise.

Un accent particulier doit être accordé au secteur de la culture de façon générale. « Nous accompagnerons le développement de ces musées dans la mesure de nos possibilités », rassure le ministre de la culture. Ilassa Salgo dit que c’est une grande fierté d’avoir reçu le ministre en charge de la culture et toute la délégation qui l’a accompagné.

Il espère que chacun, de retour chez lui, sera un porte-parole dans son entourage, venter les merveilles dudit musée afin d’y attirer le maximum de visiteurs. Les difficultés dans cette institution, ne manquent cependant pas, regrette Illassa Salgo. Il est vrai que la commune a rénové le bâtiment en 2020, mais il y a toujours des actions à mener. « On a une toiture qui coule, en cas de pluie, ce qui impacte négativement nos collections. Les habitats traditionnels dans la cour du musée ont également besoin d’être restaurés », précise-t-il. Notons que le musée Sogossira Sanon, c’est 33 ans d’existence. Les prix d’entrées sont de 100 FCFA, 200 FCFA et 500 FCFA.

Abdoul-Karim Etienne SANON

Fermer le menu
dictum fringilla pulvinar dapibus ut Aliquam luctus Lorem elit. facilisis mattis vel,