Mosquée de Dioulasso-bâ : Après l’effondrement du minaret, on fait quoi ?

Pendant qu’on s’interrogeait ou du moins s’apitoyait sur son sort, le minaret principal de la mosquée de Dioulasso-bâ s’est définitivement effondré ce vendredi 13 août 2021. Mettant ainsi fin à toute la polémique qui s’était installée sur sa reconstruction ou sa démolition après qu’il ait été sérieusement endommagé quelques jours auparavant.

La question qui se pose est de savoir ce qu’il faut faire maintenant. Dans un premier temps, il faut noter que la mosquée de Dioulasso-bâ appartient à la famille de feu Sakidi Gaoussou Sanou qui l’a fondée en 1880. Elle a été réhabilitée par un comité avec le soutien de l’administration et de partenaires privés.

Aujourd’hui, après l’effondrement du minaret, il va falloir que l’Etat prenne toutes ses responsabilités. La mosquée étant devenu un patrimoine national, son envergure dépasse les seules limites de la famille Sanou et même de Bobo-Dioulasso. N’était-elle pas à la recherche d’une inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco ? Pour cela, il faut une expertise sérieuse du reste de l’édifice afin de prendre la décision qui convient.

Même s’il faut la raser complètement et la reconstruire suivant son architecture initiale, il faut le faire. Car Bobo-Dioulasso a besoin de sa mosquée, celle-là qui la symbolise et qui fait sa fierté, sur ses armoiries mais également sur le plan touristique et culturel.

La Rédaction

Fermer le menu
Donec pulvinar lectus commodo libero Aenean efficitur. ut