Période de Carême: il est conseillé de consommer beaucoup les fruits et légumes crus.

C’est la période de carême chez les fidèles musulmans et chrétiens. Quelles habitudes alimentaires devons-nous adopter, surtout comment manger pour ne pas tomber malade ? Pour situer les jeûneurs, le 11 mars 2024 nous avons tendu le micro à Nestor Poodassé, un naturothérapeute basé à Bobo-Dioulasso, afin qu’il leur donne des conseils.

Faites-nous une brève présentation pour ceux qui ne vous connaissent pas
Je suis Nestor Poodassé, naturothérapeute de profession installé à Yéguéré, secteur 10 de Bobo-Dioulasso. Je suis par ailleurs, président de l’association des naturothérapeutes des Hauts-Bassins (ANHB).

Quels sont alors vos objectifs ?
Notre objectif est de soigner les populations à travers les merveilles de la nature notamment les plantes médicinales, le soleil, les massages et bien d’autres techniques naturelles. Nous voulons que l’être humain puisse retrouver sa santé à travers les merveilles de la nature.

Nous sommes actuellement en période de carême où la chaleur est forte. Vous jouez également un rôle de conseiller en nutrition. Quels conseils avez-vous à prodiguer à ceux qui jeûnent sur le plan alimentaire ?
Pour quelqu’un qui se réveille le matin entre 4 heures et 5 heures du matin pour jeûner, nous lui conseillons de prendre d’abord un verre de santé. Il s’agit de prendre de l’eau bouillie plus une cuillérée de café de clou de girofle et un peu du miel pour ceux qui ne sont pas atteints de diabète et attendre une trentaine de minutes avant de mélanger avec un citron. C’est cette eau que la personne doit boire avant de prendre le petit déjeuner (du riz, du tôt, etc.) trente minutes après. Pour des personnes qui ne font pas des travaux physiques dans la journée, nous leur conseillons de consommer des fruits et légumes variés qui sont d’ailleurs très bons pour la santé.
Au moment de la rupture, nous remarquons que les gens mélangent toutes sortes de nourritures. Ils vont boire par exemple de l’eau fraiche, des galettes, des boissons, de la soupe de viande, du poisson, du dèguè, etc. C’est dangereux pour la santé, car l’organisme n’est pas habitué à tout supporter. Nous conseillons de ne pas boire de l’eau fraiche au moment de rompre le Carême. Il faut boire de l’eau tiède d’abord et ensuite du café et des crudités. Une heure après, vous pouvez manger un repas lourd pour avoir un peu de force.

Votre dernier mot sur ce sujet
Nous avons remarqué que les gens veulent tout manger alors que cela est source de plusieurs maladies. Nous demandons aux jeûneurs de consommer beaucoup les fruits et les légumes crus et boire beaucoup d’eau (3 à 4 litres/jour) pour éviter des complications sanitaires à la fin du jeûne.

Interview réalisée par
Ben Alassane DAO

Fermer le menu
leo. Aliquam elementum vulputate, odio adipiscing id, leo ipsum consectetur id venenatis,