PNDES : Le comité de pilotage approuve le bilan 2019

Le comité national de pilotage du Plan national de développement économique et social (PNDES)) s’est réuni en session ordinaire, le vendredi 03 juillet 2020 à Ouagadougou. Ladite session s’inscrit dans le cadre du processus de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre du PNDES.

La session dirigée par le ministre Kaboré par ailleurs vice-président du comité national de pilotage du PNDES, a examiné les performances atteintes en 2019 et les principales conclusions de l’évaluation indépendante de mise en œuvre du référentiel des trois premières années réalisée par le cabinet IPSO. Malgré un environnement hostie lié à la fronde sociale, aux défis sécuritaires et à la crise liée à la pandémie de la Covid-19, selon le vice-président du comité, la mise en œuvre du PNDES est satisfaisante. Au cours de l’année 2019 a-t-il indiqué, les efforts déployés à plusieurs niveaux ont permis d’engranger d’importants acquis. Ces acquis sont relatifs entre autres, au renforcement du cadre macro-économique qui se traduit par la réduction du déficit budgétaire de 3% (respectant la norme de l’UEMOA) contre 4,9% en 2018, le taux de croissance du PIB a été maintenu à 5,7% en 2019, faisant du Burkina Faso la troisième plus forte croissance après le Bénin (6,9%) et la Cote d’ivoire (6,9%) au niveau des 8 pays de l’UEMOA. En matière d’industries, 06 usines d’égrainage du coton bio ont été inaugurées. Sur le plan de l’agriculture, 120 294 emplois ont été créés en 2019 pour une cible de 80000 emplois. Au niveau des infrastructures des centres universitaires ont été ouverts à Banfora et Ziniaré. Aux termes des conclusions de l’évaluation indépendante, le cabinet IPSO a estimé à 65,67% le taux global d’atteinte des objectifs du PNDES au cours des trois premières années. Il a formulé des recommandations transversales en vue d’une bonne poursuite de la mise en œuvre du PNDES. Il s’agit entre autres de restaurer la stabilité du pays, améliorer le climat des affaires et lutter contre la corruption.

Odom YANOGO

Fermer le menu
mattis elementum felis dapibus justo diam Aenean vel, leo. ut efficitur. lectus