Présidentielle de 2020 : Eddie Komboïgo mobilise sur les pics de Sindou

C’est une foule en liesse qui a accueilli le président du CDP à l’entrée de la ville de Sindou ce jeudi 5 novembre 2020. Après une visite de courtoisie chez les autorités coutumières et religieuses de la ville de Sindou, les populations ont témoigné leur gratitude au CDP.

La population promet d’accompagner le président du CDP à une victoire au soir du 22 novembre

La population de Sindou soutient le CDP. Et elle promet accompagner le président du Congrès pour la démocratie et le progrès à une victoire éclatante au soir du 22 décembre 2020. Tour à tour, les responsables des anciens, des femmes et des jeunes ont promis la victoire éclatante sans faille pour un Burkina de paix et de développement. Le secrétaire général de la section CDP/Léraba, Amara Ouattara n’est pas passé par quatre chemins pour démontrer les faiblesses du régime MPP durant les 5 années passées. Pour lui, le CDP est plein de baobab politique et cela demeure un atout pour le parti. La victoire est certaine dans la cité des Pics, a dit Amara Ouattara.

Mélégué Traoré a rassuré la population de la Léraba que le CDP vit. « Le CDP n’est pas mort, Mélégué Traoré n’est pas tombé comme certains le pensent. Nous devons changer la politique. On ne peut pas continuer à tuer les gens sur le terrain.. La politique ce n’est pas la guerre », a-t-il expliqué. Il invite les secrétaires généraux à beaucoup travailler et aussi les femmes à encore faire plus.

Pour l’hôte du jour, le patron du CDP Eddie Komboïgo, « je voudrais vous rassurer que Eddie sera reconnaissant aujourd’hui et demain. Nous sommes tombés en 2014 mais Dieu nous a relevés. Les événements de 2014 ont mis un frein au développement de tout le Burkina Faso. Je suis venu saluer votre mobilisation, juste vous dire qu’avec Eddie Komboïgo et le CDP, il n’y aura plus de guerre, il y aura la cohésion sociale, il y aura la relance économique. Je vous promets que si je suis élu, dans les semaines qui suivent je ferai venir le président Blaise Compaoré. Il faut qu’on dise non à la stigmatisation. Nous ne voulons pas la division pour régner. Avec Eddie Komboïgo et le CDP, le Burkina sera en marche ».

Besseri Frédéric OUATTARA/Sindou

 

Fermer le menu
Praesent dapibus Praesent consectetur facilisis tempus ultricies ut Curabitur Nullam justo