Présidentielle de 2020 : « Mes salutations à Simon, le futur chef de file de l’opposition », Zéphirin Diabré candidat de l’UPC

L’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) a tenu son 2ème congrès extraordinaire le 24 juillet 2020  à Ouagadougou. Ce rassemblement était consacré à la désignation et à l’investiture du candidat Zéphirin Diabré, candidat unique de l’UPC à la présidentielle de novembre 2020.

«Ensemble avec Zeph, un nouveau départ en toute sécurité». C’est sous ce thème que l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) a tenu son 2ème  congrès extraordinaire dans la cuvette du palais des Sports de Ouaga2000 plein à craquer ; une salle toute jaune-verte (la couleur du parti). Les travaux de cette assise a connu la participation de 5000 congressistes venus des 45 provinces du Burkina, en plus de ceux venus de l’étranger. L’ambiance était festive. Plusieurs groupes de jeunes et de femmes dansaient au son de la fanfare à travers des slogans tels que ; « Zeph le renouveau », « Zeph à Kossyam”. Des écrans géants installés à l’extérieur du palais renvoyaient les images de l’intérieur.

Plusieurs partis de l’opposition étaient présents. La majorité était représentée par le ministre de l’Energie, Bachir Ismaël Ouédraogo. En plus des militants et sympathisants, ce congrès a connu la participation de plusieurs délégations des partis de l’opposition des pays de la sous-région notamment celle du Mali, du Niger et du Sénégal. Fait important, la présence remarquable de Cellou Dallein Diallo, chef de file de l’opposition guinéenne.

C’est un accueil triomphal au son des fanfares qui a été réservé à Zéphirin Diabré, qui a été investi candidat à l’élection présidentielle. C’est tour à tour que quelques présidents des partis de l’opposition et les délégations présentes ont pris la parole, les uns pour dénoncer la «gestion chaotique du pouvoir actuel» et les autres  pour faire les louanges et  encourager Zéphirin Diabré. Dans son discours, le candidat du parti du lion n’a pas manqué lui aussi de relever la «mauvaise gouvernance du MPP ». Par ailleurs, il a tenu à remercier ce parti qui s’est fait représenter. “Je remercie le MPP, futur chef de file de l’opposition d’être présent à travers son représentant, Bachir Ismaël Ouédraogo, malgré nos différences et nos divergences très fortes. Lorsque tu seras de retour au siège du MPP, transmets mes salutations au président Simon Compaoré, futur chef de file de l’opposition au Burkina Faso”. A noter que ce rassemblement s’est terminé avec la prestation de serment de Zéphirin Diabré, candidat de l’UPC à l’élection présidentielle de 2020.

Aïcha TRAORE

Fermer le menu
Aenean vulputate, in quis mattis risus.