Professionnelles du football féminin de Bobo : Un match de gala pour ‘‘mettre en jambe les joueuses’’

Des professionnelles du football féminin de Bobo ont disputé un match de gala ce 8 août 2023, à l’initiative d’Issiaka Ido, un amoureux du football et acteur du domaine. Objectif, ‘‘mettre en jambe les joueuses’’ et réunir les amateurs du ballon rond, pour renforcer la cohésion sociale. Le match s’est déroulé sous le regard des invités dont le parrain, Mountamou Kani, Directeur de publication de L’Express du Faso.

Équipe ‘‘A’’ et Équipe ‘‘B’’, c’est ainsi que furent réparties les joueuses pour ce match de gala, car évoluant pour la plupart ensemble. A 17h, le coup d’envoi est donné par l’arbitre, et c’est parti pour une rencontre de 2×35 minutes. Les 5 premières sont dominées par l’équipe ‘‘A’’, visiblement plus en forme que son adversaire, l’équipe “B”. A force de mettre la pression sur cette dernière, l’équipe “A” finit par trouver le chemin des filets à la 5eminute par l’entremise de leur dossard n°3, Mariam Barro. Coup de massue sur la tête des joueuses de l’équipe “B” qui sortent de leur hibernation. Elles vont cependant courir derrière le score jusqu’à la fin de la première période, sans succès.

A la deuxième mi-temps, l’équipe “B” est la première à aller à l’offensive pour tenter de remettre les pendules à l’heure. Elles se créent plusieurs occasions, mais n’arrivent pas à les concrétiser. Leur adversaire qui, déjà mène au score, procède de temps à autres à des contres attaques dans l’objectif de creuser l’écart afin de se mettre à l’abri. Malgré tout, le score restera inchangé jusqu’à ce que l’arbitre décide de la fin de la partie. L’équipe “A” remporte ainsi ce match de gala par le score d’un but à zéro. Notons que cette activité est à sa deuxième édition et pour l’initiateur Issiaka Ido, « ce soir, il n’y a pas eu de gagnante, ni de perdante. C’est la cohésion sociale qui en ressort renforcée ». L’initiative est appréciée par le parrain Mountamou Kani, Directeur de publication de L’Express du Faso qui n’a pas manqué d’encourager les joueuses qui se sont toutes bien défendues sur le terrain. L’équipe “B”, repart avec une enveloppe financière, tout comme la “A” à la différence que cette dernière repart également avec un trophée. Rendez-vous est donc pris pour l’année prochaine pour l’édition 3.

Abdoul-Karim Etienne SANON

Edwige KAM/Stagiaire

Fermer le menu
risus. Donec dolor. fringilla neque. Sed lectus leo. et, Nullam quis,