Quartier Koko de Bobo-Dioulasso : Le coup de balaie de SYA TAA SANYA

L’association SYA TAA SANYA a initié samedi 06 mars 2021 une journée de salubrité dans le quartier Koko de Bobo-Dioulasso. Elle a été parrainée par le maire de la commune Bourahima Sanou.

Les femmes de la brigade verte en plein nettoyage sous le mur des écoles Centre

L’association SYA TAA SANYA a fait de la propriété de la ville de Sya son cheval de bataille. C’est fort de cet engagement que cette journée de salubrité a été initiée dans le quartier de Koko. Selon le président de l’association, Idriss Traoré : «Koko est l’un des plus anciens quartiers de la ville. Malheureusement elle n’est pas un exemple en matière de salubrité surtout pendant la saison des pluies. Conscients de la situation avec mes camarades nous avons décidé d‘apporter notre contribution pour l’assainissement du quartier.

Idriss Traoré, président l’association SYA TAA SANYA

Pour cela, nous avons approché le maire de la commune qui a bien voulu nous apporter son appui». Pour la bonne conduite de l’activité, le maire de la commune a mis à la disposition de l’association SYA TAA SANYA les femmes de la brigade verte, les THIMO et des camions bennes pour le ramassage des ordures. L’initiative va se poursuivre tous les trimestres aux dires des premiers responsables de l’association. Pour le maire Bourahima Sanou, l’initiative cadre avec la vision de du Conseil municipal qui a inscrit l’assainissement de la ville au centre des ses priorités. «Par le passé, nous avons lancé des opérations de salubrité dans le but d’interpeller les populations à prendre en charge elle-même la salubrité de la ville.

Bourahima Sanou, «Nous allons instaurer un prix pour le quartier le plus propre »

A un moment donné, certaines personnes ont estimé que c’étaient des actions d’éclats politiques. Aujourd’hui on se rend compte que la sensibilisation a porté car de plus en plus les gens s’organisent pour mener des actions de salubrité dans leurs quartiers», a-t-il déclaré. Tout en saluant l’initiative de l’association SYA TAA SANYA, le maire a souhaité que toutes les structures adhèrent à la question de salubrité afin de faire de Bobo-Dioulasso une ville propre.

Ousmane TRAORE

Fermer le menu
massa Curabitur eget quis dolor mi, Praesent