Réconciliation nationale : La Communauté Sant’Egidio propose ses services

Le lundi 15 mars 2021 à Kosyam, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, le chargé des relations internationales de la Communauté Sant’Egidio, Mario Giro.

Le président du Faso recevant Mario Giro

Les échanges avec le chef de l’Etat burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, ont porté sur l’accompagnement de la Communauté Sant’Egidio au Burkina Faso, dans son processus de réconciliation nationale. Il faut préciser que la situation sécuritaire et sanitaire du pays a également été abordée lors de cette rencontre. A sa sortie d’audience, le chargé des relations internationales de la Communauté Sant’Egidio, Mario Giro a déclaré : «Je tenais à mettre à disposition la Communauté de Sant’Egidio pour tout ce qui concerne la réconciliation, le dialogue national, parce que notre organisation a une expérience en la matière ». Mario Giro a poursuivi en ces termes : « Nous avons aussi parlé de comment faire face à la pandémie de la Covid-19 et à la situation sécuritaire au Nord du pays, et comment rendre cette situation meilleure à travers des programmes sur la radicalisation et le développement». En rappel, Sant’Egidio est une Communauté chrétienne créée en 1968. C’est un réseau de communautés qui, dans plus de 70 pays dans le monde, rassemble des hommes et des femmes de tous âges et de toutes conditions. Cette communauté est présente au Burkina Faso avec les communautés pour l’action sociale.

Jules TIENDREBEOGO

Fermer le menu
Aliquam Nullam consectetur odio elit. suscipit eleifend libero accumsan pulvinar ut leo.