Région des Hauts-Bassins : Les grands faits qui ont marqué le mois de janvier

Lors de la traditionnelle montée régionale des couleurs, le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, le Colonel Moussa Diallo, est revenu sur les évènements marquants dans sa région. C’était le mardi 07 février 2023 a l’Ecole nationale de formation agricole de Matourkou.

C’est après avoir rappelé l’importance de la montée des couleurs qui est, selon lui, une occasion de plus de réchauffer la fibre patriotique entre forces vives de la région des Hauts-Bassins, que le gouverneur Moussa Diallo est revenu sur les faits marquants de la région des Hauts-Bassins. Pour ce dernier, les couleurs nationales représentent un symbole fort de notre appartenance a une même nation. « Se retrouver chaque mois pour honorer à l’unisson notre drapeau, constitue sans doute une très forte expression de notre patriotisme et de notre attachement à ce pays qu’est le Burkina Faso », a-t-il déclaré.

De ce qui ressort des évènements marquants dans la région, la première est relative à la visite de la ministre en charge de la justice, Bibata Nébié/Ouédraogo qui, durant son séjour, a lancé officiellement les travaux de réhabilitation du palais de justice de Bobo-Dioulasso le vendredi 13 janvier 2023. Après la ministre en charge de la justice, c’est au tour du ministre en charge des Transports, Anuuyirtole Roland Somda et de celui délégué à la Coopération régionale, Jean marie Karamoko Traoré, qui ont séjourné dans la région des Hauts-Bassins.

Ces derniers sont venus toucher du doigt les difficultés que vit l’aéroport international de Bobo-Dioulasso. Le dernier fait marquant fut le séjour du ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Emploi, Boubacar Sawadogo qui a séjourné également dans notre région. Durant son séjour, il a présidé le samedi 04 février 2023 une conférence publique au profit de la jeunesse. Et sur son instruction, le gouverneur dit avoir échangé avec u certain nombre d’acteurs sur la rénovation du stade omnisport Sangoulé Lamizana de Bobo-Dioulasso.

Aymeric KANI

Fermer le menu
commodo libero. venenatis Curabitur efficitur. dolor justo eleifend Donec