Réhabilitation du Palais de justice de Bobo : Les travaux avancent

Les travaux de réhabilitation du palais de justice de Bobo-Dioulasso ont été officiellement lancé le vendredi 13 janvier 2023. Pour s’imprégner de l’état d’avancement des travaux, une équipe de L’Express du Faso y a fait un tour dans la matinée du 07 février 2023. Constat !

Il y’a de cela deux mois que les travaux de réhabilitation du palais de justice de Bobo ont débuté. Bien avant le lancement officiel du 13 janvier 2023 par la ministre en charge de Justice, le chantier était déjà à pieds d’œuvre depuis le 06 décembre 2022. Le délai d’exécution des travaux étant fixé à quatre mois, il reste logiquement deux mois pour entrer en possession de l’ouvrage. Au constat sur le terrain, les travaux suivent leur cours normal. Les chefs de chantiers des entreprises en charge des travaux ainsi que leurs manœuvres, sont tous mobilisés pour que l’infrastructure soit disponible dans le délai prévu. Des maçons sont en pleine construction des bâtiments.

Et pendant ce temps, d’autres employés s’occupent à bâtir les hangars. Une autre équipe se charge de désencombrer le terrain en écartant les arbres qui s’y trouvent. A vue d’œil, les murs de la clôture, quelques bâtiments et hangars sont déjà érigés.

En rappel, le palais de justice de Bobo-Dioulasso a été saccagé par les manifestants suite à l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014, ayant conduit à la démission de l’ex président Blaise Compaoré. Jusque-là, l’infrastructure n’a pas été réhabilitée. C’est finalement le 13 janvier dernier que le top départ des travaux a été officiellement donné par la première responsable du département de la justice. Les travaux de réhabilitation sont financés entièrement par le budget de l’État exercice 2022 à plus de 600 millions F CFA. Dans sa mise en œuvre, les travaux sont repartis entre trois entreprises.

Le lot unique composé des travaux de réhabilitation du bâtiment abritant le tribunal de travail, de la salle d’audience ainsi que la démolition de la partie du bâtiment qui abrite les cabinets d’instruction, est confié à SOGEDIM BTP SARL.

La société 3Z SARL s’occupe des travaux de la clôture du mûr, de la clôture avec le poste de police et la salle de repos.

La construction du parking et de la cafétéria revient à l’entreprise AFRIK GENIE.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
risus quis, commodo ut ut nec luctus Curabitur Phasellus nunc dapibus ut