Relance de la production cotonnière : La SOFITEX compte aussi sur la presse

Des hommes des médias, venus de divers horizons, sont en conclave ce 1er mars 2023 à Bobo-Dioulasso pour un atelier d’immersion à l’initiative de la Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX). Prévu du 1er au 3 mars 2023, cet atelier est un cadre de renforcement des connaissances des participants sur la filière cotonnière.

C’est pour répondre aux exigences de la relance durable de la production cotonnière et de la transformation du coton dans un contexte de bonne gouvernance que la SOFITEX tient cet atelier d’immersion de la presse, pour mener avec elle cette relance. A entendre les organisateurs, les défis à relever qui s’imposent à la nouvelle Direction suscitent de repenser et d’adapter sa stratégie de communication ; et de la mettre au centre de la nouvelle politique de relance de la filière.

La production cotonnière connait depuis quelques années une réduction, suite à un ensemble d’éléments. Ces derniers ne sont pas forcément dépendant des sociétés cotonnières ou de la filière cotonnière, précise Boubacar Seye, Directeur Général de la SOFITEX. Il confie que dans un contexte d’insécurité, « nous ne pouvions, aucunement, rester insensibles ou inactifs malgré toutes les difficultés que nous avons en face ».

Les participants seront édifiés de plusieurs communications durant ces 72 heures telles que l’historique et les tentatives de relance de la production cotonnière au Burkina Faso. Ou encore « la place et le rôle du coton dans l’économie nationale », « la place et le rôle de l’UNPCB dans la production cotonnière » entre autres. Notons qu’à l’issue de ces 3 jours d’immersion des professionnels de médias, un réseau de journalistes pour le coton sera mis en place.

Abdoul-Karim Etienne SANON

Fermer le menu
dictum diam sed Phasellus eget venenatis, leo. velit, et, libero.