Rentrée scolaire 2023-2024 à Bobo : La police municipale sensibilise les usagers de la route

Pour fluidifier et faciliter la circulation aux écoliers, la police municipale de Bobo-Dioulasso a initié une campagne de sensibilisation des usagers de la route à l’occasion de cette rentrée scolaire qui débute. Nous avons suivi une équipe de la police municipale sur le terrain de la sensibilisation, ce 03 octobre 2023.

Durant cette séance de sensibilisation ce jour, les agents de la police municipale sont sortis par équipes et ont pris d’assaut les grands carrefours de la ville et les voies qui mènent à des établissements d’enseignement. Très tôt ce matin aux environs de 6h40mn, nous arrivons à la place de la femme. La mission est conduite par Haris Sanou qui nous explique. « Nous sommes là ce matin afin de mener une sensibilisation comme nous le faisons plein de fois d’ailleurs. Mais cette sensibilisation est à l’occasion de la rentrée scolaire, car nous avons constaté que plusieurs élèves quittent des villes où les villages où la circulation n’est pas très danse, pour venir étudier à Bobo. Pourtant ici, bon nombre d’usagers de la route refusent de respecter le code de la route. Il est de notre devoir de faire de notre mieux pour permettre aux enfants de traverser tranquillement les routes », dit-il. En effet cette sensibilisation porte fruits.

Grâce à elle, circuler devient plus facile pour les enfants les plus jeunes. L’un des surveillants du complexe scolaire Le Savoir nous donne son appréciation de cette mesure. Il dit être « ravi de cette sensibilisation, car la police municipale nous vient en aide surtout pour les tout-petits qui n’ont aucune notion sur le code de la route. En plus quand ils ne sont pas là, nous sommes obligés nous-mêmes de sortir pour guider les élèves. Donc, leur présence nous aide énormément ».

Barthélémy Traoré, agent de la police municipale ajoute que « c’est un grand plaisir pour nous de faire cette sensibilisation, car les usagers de la route suivent le rythme et les enfants aussi sont épargnés des accidents de la route. Donc, nous sommes contents de pouvoir être un soutien en cette rentrée scolaire et en dehors de la rentrée scolaire nous faisons des campagnes de sensibilisations de temps en temps ». Notons cependant que, malgré toutes ses interventions des policiers municipaux, la situation est compliquée car l’incivisme de certains usagers de la route est de taille. Les gens passent intentionnellement au feu rouge et d’autres mêmes osent manquer de respect aux équipes de la police en cas d’infractions routières.

Salimata Samiratou SYLLA/Stagiaire

Fermer le menu
pulvinar ut at id, ut non accumsan tempus risus. Donec felis sit