Secteur 10 de Bobo : Une bagarre entre charretiers se poursuit au tribunal 

Un charretier au nom d’emprunt “Sadou” a été condamné en première instance à 36 mois prison et 1 million F CFA, le tout ferme pour avoir donné des coups et blessures à un homme. N’étant pas d’accord avec cette décision, il a fait appel.

Les faits datent du 17 mai 2022.  Ce jour-là, Sadou, âgé de 19 ans, était apparemment animé par l’effet du diable. Suite à une dispute, il donne des coups à l’aide d’un ciseau à la face d’un vieil homme. Interpellé sur ces faits, il comparaît à la barre du tribunal de grande instance de Bobo, le 28 juin 2022, il a été condamné à 36 mois de prison ferme et à l’amende de 1 million F CFA aussi ferme. En outre, le tribunal l’a condamné à payer la somme de 83.000 F CFA au titre des frais médicaux. Huit jours après, c’est à dire le 05 juillet 2022, il a décidé de faire appel de la première décision.

Devant les juges de la Cour d’appel, il reconnaît les faits mais dit que c’est le diable qui l’a entraîné dans toutes ces erreurs.” Je n’ai pas commis l’acte expressément. J’étais en discussion ce jour avec un monsieur et la victime est venue s’interposer, puis serrer mon cou. Sous l’effet de la colère, je lui ai donné automatiquement plusieurs coups avec un ciseau que je tenais. Et ces coups lui ont laissé des blessures sur sa tête et son visage “, a-t-il relaté à la Cour.

Après tout, le parquet général a estimé que le prévenu Sadou ne bénéficie pas de circonstances atténuantes. Par conséquent, requiert la confirmation de la première peine. Le délibéré est attendu pour le 08 mai 2023.

Ben Alassane DAO

 

Fermer le menu
non ipsum felis ante. id Nullam tristique id, ut