Séminaire annuel des Lions de la Région 13 : Sensibiliser pour accroitre les effectifs féminins

Le séminaire annuel des Lions de la Région 13 a eu lieu le 19 décembre 2020 à Bobo-Dioulasso. Les travaux se sont déroulés au centre Muraz.

Stanislas Bado, président de la Région 13

Le séminaire annuel des Lions de la Région 13 s’est tenu cette année dans un contexte particulier. L’association vient de perdre l’un de ses membres influents en la personne d’El Hadj Sékou Haidara décédé le jeudi 10 décembre 2020. A l’ouverture du séminaire les participants ont observé une minute de silence en sa mémoire avant d’entamer les travaux. Placée sous le thème : « Affiliation féminine : enjeu et impact sur le devenir de notre association », la rencontre a fait un point d’honneur au rôle des femmes. Ce fut l’occasion pour les Lions et Léo du district 403 d’être sensibilisés et informés sur l’apport déterminant des femmes dans le rayonnement de l’association, tout en faisant la promotion de l’affiliation féminine. Pour Stanislas Bado, président de la Région13 : « l’amélioration  du nombre de femmes en quantité et en qualité figure parmi les axes prioritaires du programme du Gouverneur du District 403 A3 pour ce mandat 2020-2021. Ce séminaire se tient en réponse à cette orientation et vise à accroitre les effectifs féminins des clubs». A ce jour, la Région13 totalise 43 membres féminins Lions sur un total de 213 membres soit un taux de féminisation de 20,18%. Les membres féminins Léos sont au nombre de 78 sur un effectif total de 186, soit un taux de 41,93 %. « L’idéal serait de pousser ce taux à plus de 30% d’ici la fin du mandat de notre Gouverneur Diénéba Diallo, en développant des stratégies innovantes de recrutement. Car notre association ne pourra réaliser des œuvres répondant aux attentes de nos communautés, accroitre ses effectifs et assurer son leadership sans la femme », renchérit M. Bado.

Leur objectif est d’accroitre les effectifs féminins au sein de leur association

Au nombre de ces stratégies de recrutement celui- ci propose de se tourner vers les associations féminines et les ONG qui comptent en leur sein des femmes de talents et généreuses. Dans son  adresse, le parrain du séminaire, Baba Dagnoko à travers son représentant, tout en saluant l’initiative, s’est dit disposé à accompagner les bonnes volontés dans leurs initiatives d’inclusion sociale.

Ousmane TRAORE

Fermer le menu
dictum justo diam mi, venenatis Curabitur id, tristique ante. mattis