SIO 2020 : Informer, accompagner, conseiller et sensibiliser les nouveaux bacheliers

Du 24 au 29 août 2020 se tient sur le site du SIAO à Ouagadougou la 5ème édition de la Semaine nationale de l’information et de l’orientation post-baccalauréat (SIO). La cérémonie d’ouverture a eu lieu le 25 août.

Placée sous le thème « problématique de l’accès à l’enseignement supérieur au Burkina Faso : filières de formation et bourses d’études », cet évènement vise à répondre aux attentes et aux questions des nouveaux bacheliers sur les filières de formation porteuses et sur les conditions de modalités d’accès aux bourses.

Le grand défi qui se présente aux élèves après l’obtention du baccalauréat est de réussir son cursus dans l’enseignement  supérieur et cela commence par une bonne orientation académique et professionnelle. Etant donné la diversité croissante des filières et la complexité du monde du travail, il est de plus en plus difficile pour les jeunes de faire un bon choix qui tienne compte à la fois de leurs aptitudes, de leurs ambitions professionnelles et des réalités du marché de l’emploi. C’est dans le but d’aider ces nouveaux diplômés dans leur choix que le Centre national de l’information, de l’orientation scolaire et professionnelle et des bourses (CIOSPB) a été créé. Compte tenu donc du nombre réduit des conseillers d’orientation pour leur accompagnement, la SIO a vu jour en 2015 sous l’initiative du CIOSPB. Cet évènement est une plateforme intégrée d’information permettant  aux jeunes bacheliers de trouver en un seul lieu toutes les informations utiles concernant les filières de formation des établissements publics et privés.

Selon la directrice générale du CIOSPB, Lydia Rouamba, « depuis sa création, cette vitrine d’information et d’orientation des nouveaux bacheliers a grandi et se développe bien ». Ainsi, de 18 établissements participants en  2016 avec environ 5 000 visiteurs, la SIO est passée à 65 établissements participants en 2017 avec 7500 visiteurs, puis à 70 en 2020 malgré la COVID-19 ou environ 9 000 visiteurs sont attendus.

Placée sous le parrainage d’Edith Clémence Yaka, ministre délégué chargé du Budget et du co-parrainage, de Monique Ilboudo, ancienne ministre en charge des Droits humains, cette 5ème édition du SIO connait la présence des universités publiques et privées du Burkina Faso, de l’université étrangère de l’Inde, des filières d’universités étrangères de la Tunisie et de la Suisse, également des structures comme le Centre nationale des œuvres universitaires (CENOU), le Fonds national pour l’enseignement et la recherche (FONER), le Fonds national pour la recherche, l’innovation et le développement (FONRID), le Programme d’appui à l’enseignement supérieur (PEAS). Au programme de cet évènement, des communications et des stands d’expositions des différents établissements en vue d’aider les nouveaux bacheliers dans leur choix de filières et d’établissements.

Aïcha TRAORE

Awa Cécile BANGARE (Stagiaire)

Fermer le menu
Donec ut id Sed elit. adipiscing elit. dolor. consequat. nunc