SNC 2023 : Son et lumière garantis à la maison de la culture

A dix jours du début de la 20e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC), nous nous sommes rendus ce 19 avril à la maison de la culture Anselme Titianma Sanon de Bobo. Objectif, nous enquérir du niveau d’avancement des travaux d’entretien afin d’accueillir la compétition du GPNAL, notamment la catégorie Arts du spectacle.

Le top départ de la 20e édition de la SNC sera donné dans exactement dix jours. A moins de deux semaines de la biennale de la culture burkinabè, les différentes commissions sont à pied d’œuvre afin que tout se passe comme prévu dans l’organisation de cette édition. Nous concernant ce matin, c’est direction maison de la culture, où la commission spécifique régie et artistique s’est réunie pour une rencontre de mise au point des tâches exécutées et celles restantes la concernant.

L’équipe est sous la supervision de Wéhamba Hema, le vice-président de cette commission, par ailleurs directeur des services techniques de la maison de la culture. Ce dernier nous confie que les travaux d’entretien du matériel technique sont actuellement en cours, notamment dans la salle de spectacle Sotigui Kouyaté. Il s’agit de la sonorisation, de la lumière et le fond d’écran. A ce niveau, « nous sommes prêts à 80% environ pour accueillir l’événement », affirme Wéhamba Hema.

On se souviendra que plusieurs voix se sont levées pour se plaindre de la sonorisation de la salle de spectacle Sotigui Kouyaté. Le vice-président de la commission spécifique régie et artistique rassure que tout est mis en œuvre pour donner une bonne qualité de son aux festivaliers à cette édition de la SNC. On aura également un mur d’images comme fond de scène, dit-il.

C’est sa commission également qui a à sa charge la logistique des plateaux off (podium, son et lumière), au nombre de sept en tout, précise-t-il. Là, le choix des prestataires est fait. « Nous attendons que le matériel y soit déployé au moment convenu. Au plus tard le 28 avril prochain, tout sera prêt sur ces plateaux off », ajoute M. Hema.

Abdoul-Karim Etienne SANON

Fermer le menu
velit, leo. ut id dictum sem, at