Tabaski 2021 : Les fidèles musulmans ont prié pour la tolérance et la paix

Les fidèles musulmans ont célébré l’Aïd El Kébir encore appelé « fête du mouton » le mardi 20 juillet 2021 au Burkina Faso. A Bobo-Dioulasso, c’est à la place Wara wara kan de Farakan qu’a eu lieu la grande prière.

La fête de Tabaski appelée «Aïd El Kébir» est une fête marquée par le sacrifice des moutons. A cette occasion, les fidèles musulmans sont sortis nombreux à la place Wara wara kan pour participer à la grande prière de tabaski. Mais avant de passer à l’immolation des moutons, les fidèles musulmans se rassemblent pour une prière commune de deux rakats suivis d’un prêche.

A la place Wara wara kan, la prière a débuté à 8 heures 30 minutes avec à sa tête l’imam Siaka Sanou. Au cours du prêche l’iman invite tous les Burkinabè à s’unir et cultiver la tolérance pour que la paix règne dans le pays. L’iman Siaka Sanou a prêché aussi sur la cohésion sociale et la paix dans notre pays. Comme d’habitude, le gouverneur des Hauts-Bassins, Antoine Atiou toujours présent au côté des musulmans, a remercié toute la communauté musulmane pour sa prière pour que le pays retrouve la paix. Il a par ailleurs demandé à toutes les communautés religieuses de se donner la main pour construire notre pays.

« En cette période de COVID -19, nous souhaitons que cette maladie finisse afin que le pèlerinage à la Mecque puisse se tenir normalement dans les années à venir », souhaite le gouverneur Antoine Atou. Pour Monseigneur Paul Ouédraogo venu aussi soutenir les musulmans, « Le pays est confronté à d’énormes difficultés liées aux problèmes sécuritaires.

Nous sommes venus témoigner notre accompagnement auprès de nos frères musulmans pour qu’ensemble, nous venons à bout de ces problèmes. Que Dieu bénisse le Burkina Faso !», a déclaré Monseigneur Paul Ouédraogo.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
luctus mi, Nullam fringilla dolor. ut libero libero