Tchad : Maréchal Idriss Deby, si le ridicule pouvait tuer

Ce mardi 11 août 2020, 60e  anniversaire de la République du Tchad, le président Idriss Deby Itno a été officiellement élevé au rang de Maréchal. Le titre de Maréchal est le grade militaire le plus élevé ou titre porté par une personne exerçant une haute fonction dans un ordre, une cour ou un gouvernement dans certains pays. La traditionnelle célébration de la fête de l’indépendance en grande pompe avec parade militaire, a été remplacée cette année par une cérémonie à l’Assemblée nationale. Habillé d’une tenue d’apparat militaire, le président y a reçu ses attributs de Maréchal des mains du Grand Chancelier des Ordres nationaux, le Général Yaya Oki Dagoche. Il s’agit notamment d’une vareuse bleue sombre col doré et d’un sabre.

Idriss Deby recevant ses attributs de Maréchal des mains du Grand Chancelier des ordres nationaux

Le nouveau Maréchal a exprimé sa gratitude à l’Assemblée nationale et a dédié cette distinction à ses frères d’armes. Titre obtenu après un vote de la majorité des députés. Cela fait suite à la lutte qu’il a menée contre les djihadistes au Tchad, au Niger et dans la bande sahélienne et aussi pour l’opération de combat qu’il a pilotée dans le lac Tchad après l’attaque au cours de laquelle près de 100 soldats ont été tués. Une élévation qui suscite beaucoup de commentaires. Idriss Deby a accédé au pouvoir suite à un coup d’Etat et y est depuis près de 30 ans. Le rang de Maréchal est vu par certains comme un culte de la personnalité et du ridicule comme ce fut le cas pour certains dirigeants comme Mobutu du Zaïre (actuel RDC), Jean Bedel Bokassa de la République Centrafricaine, Idi Amin Dada  de l’Ouganda. Qui n’ont d’ailleurs pas été des exemples.

Espérons que le nouveau Maréchal du Tchad fera l’exception et n’abusera pas de son titre.

Alatevi Elise GAGBA

Fermer le menu
et, eget sem, neque. suscipit nunc diam Donec