Transparence des budgets communaux : OSC et médias sensibilisés pour la veille participative

Le processus d’élaboration et d’exécution du budget des collectivités territoriales au Burkina Faso a fait l’objet  d’un séminaire  à Bobo-Dioulasso. Des journalistes y ont pris part avec des organisations de la société civile. Leur contribution étant requise pour la transparence dans l’élaboration et la mise en œuvre des budgets dans un contexte de gouvernance ouverte.

Cette rencontre d’échanges constitue un espace de dialogue et d’interpellation communautaire

La gouvernance ouverte est à l’ordre du jour sur l’échiquier international, national et local. L’ère de la gestion en vase clos est révolue : transparence et contrôle à chaque étape décisionnelle ! L’élaboration d’un budget communal ou étatique doit répondre à cette exigence. La veille citoyenne doit être outillée pour une meilleure compréhension de ce processus d’élaboration des budgets et de l’utilisation des taxes et impôts, en vue d’un suivi-contrôle dans la gestion des ressources budgétaires. En vue de ces actions de veille et d’interpellation, les médias et OSC (organisations de la société civile) ont été associés à des sessions de formations ces 21, 22 et 23 septembre 2020 à Bobo-Dioulasso. Cette formation sur la publication et la communication des données budgétaires des collectivités territoriales pour une amélioration de la gouvernance locale est destinée en premier lieu aux élus locaux, aux services de communication et à tous les intervenants dans la chaîne financière et d’élaboration des données relatives aux budgets communaux. Elle s’accompagne cependant de sessions de sensibilisation au civisme fiscal auxquelles assistent hommes et femmes des médias.

Civisme fiscal et budget citoyen

Ce volet sensibilisation rassemble, dans le même temps, des responsables coutumiers,  religieux, associatifs, journalistes et animateurs d’émissions radiophoniques. Le PAGOF (Projet d’appui aux gouvernements ouverts d’Afrique francophone) et l’AMB (Association des municipalités du Burkina) sont les partenaires organisateurs de ces ateliers. Au nombre des modules exposés par les formateurs, une présentation suivie d’échanges autour du guide sur la publication des données budgétaires des collectivités territoriales pour une amélioration de la gouvernance. Outre ce ”document-cadre”, une publication devrait bientôt être élaborée et mise à disposition, à l’usage du citoyen et des médias, afin qu’ils puissent s’imprégner des réalités budgétaires des collectivités territoriales, des droits et devoirs du citoyen dans le paiement des taxes et impôts. L’objectif étant d’aboutir à un suivi-contrôle de la gestion de l’argent public par un budget simplifié et à un civisme fiscal consistant à payer fièrement et sans pression tous ses impôts dans les délais requis.

Sibiri SANOU

Fermer le menu
ipsum Curabitur ut sit dapibus tristique