Travaux à haute intensité de main d’œuvre : La commune de Bobo va assurer la continuité du projet

La première session ordinaire de l’année en cours du conseil municipal de Bobo-Dioulasso se tient du mercredi 10 mars 2021 au vendredi 12 mars, à l’hôtel de ville. 15 points sont inscrits à l’ordre du jour, dont l’examen et l’adoption d’un projet de délibération portant autorisation pour l’institutionnalisation de la brigade des Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO).

Le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou (micro) a invité les conseillers municipaux à se conformer à la loi en clarifiant leur

Après la vérification du quorum, le conseil a observé une minute de silence à mémoire des agents et conseillers municipaux de la commune décédés au cours d’exercice de leurs fonctions. S’en est suivi le discours d’ouverture du maire de la commune, Bourahima Sanou. Présentation du rapport spécial 2020 du maire de la commune,  projets de délibération pour la conclusion d’ avenants à des marchés avec incidence financière, des projets de délibérations portant autorisation de signature de convention  de partenariat pour la mise en œuvre du projet cantines scolaires dans sept écoles pilotes de Bobo-Dioulasso, projet de délibération portant autorisation de signature d’une convention de partenariat entre la société SIRA LABS et la commune de Bobo-Dioulasso. Ce sont entre autres, les points inscrits à l’ordre du jour de cette première session ordinaire de l’année 2021 essentiellement dominée par des projets de délibérations.

La promotion du sport

 

Avec au départ, 14 points inscrits à l’ordre du jour, le conseil en a retiré 2 relatifs à l’examen et l’adoption d’un projet de délibérations pour la conclusion de deux avenants à deux marchés avec incidence financière. Aussi, a-t-il inscrit 3 autres projets de délibération pour accorder des subventions à des  promoteurs privés (dans des disciplines comme le cyclisme et le marathon) et à des associations dans le cadre de la promotion d’activités culturelles dans la  ville de Sya. Un autre point relatif au projet de coopération décentralisée d’amélioration de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement des villages rattachés à la commune de Bobo-Dioulasso, fera objet de délibération au cours de cette session. Il va aboutir à la mise en place d’un comité technique municipal d’orientation.

Les conseillers ont observé une minute de silence à la mémoire de leurs camarades arrachés à leur affection au cour de ce mandat

 

L’entrepreneuriat des jeunes

La question de l’entrepreneuriat des jeunes dans la commune de Bobo-Dioulasso s’est invitée à cette session avec le projet de délibération portant autorisation pour l’institutionnalisation de brigadiers des Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO). Selon le président du Conseil, Bourahima Sanou, le projet THIMO a été initié entre l’Etat et ses partenaires avant d’être étendu aux communes. Par cette délibération, le Conseil municipal de Bobo-Dioulasso veut assurer la continuité du projet dans son ressort territorial à travers le recrutement de 100 jeunes (hommes et femmes) pour six mois. Toute chose qui devrait permettre aux jeunes d’avoir des financements pour se lancer dans l’auto-emploi. Dont la commune veut faire la promotion à travers la contractualisation avec la société SIRA LABS, un incubateur de start ups grâce à l’utilisation de technologies innovantes. Ainsi, si le projet de délibération est adopté, la signature de convention entre la société et la commune de Bobo-Dioulasso  devrait également permettre aux jeunes de bénéficier de l’expérience de SIRA LABS en matière d’encadrement et de formation dans le cadre de la création et la gestion des entreprises.

Fatimata BELEM

Fermer le menu
diam ut Phasellus facilisis efficitur. Praesent amet, eleifend leo Donec porta.