«Une hyène à jeun» de Massa Makan Diabaté : Une pièce de théâtre pour mettre en lumière l’histoire de Samory

Le samedi 1er avril 2023, le centre Djeliya de Bobo-Dioulasso a servi de cadre pour la tenue de la conférence de presse de présentation du projet «une hyène à jeun». La conférence a été aminée par Mahamadou Papa Kouyaté (architecte et scénographe) et ses plus proches collaborateurs.

Le présent projet qui a pour but de créer et de diffuser la pièce théâtrale «une hyène à jeun» de Massa Makan Diabaté est cofinancé par le centre Djeliya et le Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) dans le cadre du programme d’appui aux industries créative et à la gouvernance de la culture (PAICGC) avec l’appui de l’Union Européenne (UE). Pour mener donc le projet Mahamadou Papa Kouyaté a réuni une équipe projet, composée de plusieurs acteurs culturels de la région (comédiens, danseurs, slameurs, chanteurs …)

Brève résumé de la pièce théâtrale

Selon le porteur du projet Mahamadou Papa Kouyaté, c’est l’histoire de Samory Touré, qui aurait fait front contre la pénétration coloniale française durant 16 ans qui sera retracée dans la pièce. «Samory Touré ayant signé un traité de protectorat envoya son fils, son héritier à la rencontre des Français qui ont décidé de conduire ce dernier dans le pays de l’hexagone.  Durant son séjour ce dernier ayant vu au cours d’un défilé l’armement des soldats français s’est laissé épater. Une fois de retour le fils de Samory fait un discours devant ses combattants en disant ouvertement qu’ils ne pourront pas gagner cette guerre face à la France. Samory Touré le fait emprisonner et décida d’aller en guerre contre les français. Sur le point de départ, il dit considéré moi comme une hyène à jeun»,a laissé entendre Mahamadou Papa Kouyaté. Toujours selon lui, cette création permettra de traiter des sujets d’actualités à savoir la gouvernance et la présence des forces étrangères en Afrique de l’Ouest notamment la coopération militaire et politique qui est décriée dans la plupart des pays en proie avec le terrorisme. Les valeurs sociales telles l’intégrité humaine et la souveraineté territoriale seront aussi mise en exergue.

Mise en œuvre de la pièce théâtrale

Pour la mise en œuvre de la pièce théâtrale théâtrale « une hyène à jeun » de Massa Makan Diabaté, le metteur en scène, Noël Mimoungou, compte s’inspirer du KOTEBA pour mieux communiquer avec les populations car selon lui, ‘’nos valeurs culturelles contemporaines doivent être mises en exergue. Raisons pour laquelle, elles sont au cœur de sa réflexion. Toujours selon lui, cela permettra de découvrir le personnage historique de Samory Touré avec un regard d’aujourd’hui. Pour ce faire trois grandes étapes sont prévues. Il s’agit d’abord de l’étape d’implantation du projet qui va du mois de mars à avril 2023. Une fois cette étape bouclée, viendra l’étape de la création qui sera suivie de l’étape de diffusion à Bobo-Dioulasso, à Bama, à Houndé, à Orodara et à Banfora.

Pour Issa Barry, chef d’antenne régionale du Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT), les indicateurs sont bons, et à leur niveau, il garde bonne espoir sur le déroulé du projet et ne doute point que le spectacle sera de taille. A noté que le centre Djeliya est situé au secteur n°1 de Bobo Il intervient principalement dans la ville de Bobo-Dioulasso. Par ailleurs, le centre accorde une priorité aux jeunes et aux enfants, qui représentent la 1ere cible des activités, aux artistes de Bobo-Dioulasso et aux personnes qui veulent promouvoir leurs talents et leurs idées par des résidences de création avec à la fin, des restitutions ouvertes au public gratuitement. Enfin, le centre Djéliya propose aux populations des spectacles artistiques et culturels dans un mouvement d’échange gracieusement.

Aymeric KANI

Fermer le menu
id mattis et, leo id elit. luctus Phasellus pulvinar