USFRAN : La résurrection ?

Yssouf Sangaré est le nouveau président du comité transitoire de l’Union Sportive du Foyer de la Régie Abidjan-Niger (USFRAN). Il a été désigné lors de l’Assemblée générale du club qui a eu lieu dimanche 28 dernier au stade Wobi de Bobo.

L’USFRAN, ce club mythique qui a dominé pendant longtemps le football dans l’Ouest du pays avant de connaître les affres de la relégation, veut revenir sur la scène footballistique. Dimanche dernier, supporteurs, admirateurs, anciennes gloires, anciens et nouveaux membres de l’équipe d’encadrement, se sont donné rendez-vous au satde Wobi le temps d’une AG. Rencontre au cours de laquelle Yssouf Sangaré sera installé en qualité de président du comité transitoire du club.

C’est à lui qu’incombe désormais la lourde mission de fédérer les forces autour du club cheminot. Agent à la Régie de la mairie de l’arrondissement 06 de Bobo, le nouveau président de l’USFRAN n’est pas un inconnu du milieu sportif bobolais. Fervent supporter depuis son jeune âge, la main sur le cœur, l’homme s’engage à ramener le club Orange et Noir  de Bobo dans l’élite du football burkinabè. «Seul, je ne pourrai rien faire. Pour cela, j’ai besoin de votre soutien pour permettre au club de se hisser au sommet», a déclaré le nouveau président.

Et lorsqu’on parle de l’élite du football, l’ancien entraineur du club, Boubacar Fofana, se remémore les moments de gloire. Cette époque où même les équipes considérées comme les gros morceaux de la capitale, subissaient la suprématie de l’USFRAN. «Nous avions abattu un travail gigantesque du point de vue formation à l’époque, qui a porté ses fruits. Rien qu’à voir les nombreux triomphées que nous avons remportés à l’époque, on peut dire que nous étions parmi les meilleurs. Au moins 50% des grands joueurs de l’époque sont sortis de l’USFRAN», vante Monsieur Fofafa qui regrette le fait que la nouvelle génération n’ait pas pu maintenir le flambeau.

L’USFRAN évolue en 3ème division et l’objectif pour les acteurs, c’est de taire leurs divergences pour redonner à l’USFRAN son lustre d’antan.  Pour cette saison, en plus des séniors, le club va miser sur les petites catégories et le football féminin. En rappel, l’Union Sportive du Foyer de la Régie Abidjan-Niger est a été fondée en 1959. Champion du Burkina en 1963, 1964 et 1968 et vainqueur de la coupe du Faso en 1966, 1967, 1969, 1971 et 1974.

Ousmane TRAORE

Fermer le menu
pulvinar at Lorem facilisis commodo ante. lectus velit,