Zone non-lotie de Samagan : Une carrière se retrouve presque entourée de maisons

Au sud-ouest de la cour de l’aéroport international de Bobo-Dioulasso, non loin du cimetière du secteur 20, dans une zone non-lotie, se trouve une carrière presque inexploitée. Cette carrière après des années d’exploitation, est sur le point d’être abandonnée. Cependant le souci majeur est qu’elle est presque entourée d’habitations. Le constat fait laisse entrevoir des vies en danger.

Une partie est exploitée pour servir de gagne-pain pour certains

Pendant que l’on s’inquiète du grand danger auquel s’exposent les habitants et les passants des alentours de la carrière, quelques travailleurs continuent d’exploiter une partie du site pour avoir leur gagne-pain. Les risques d’insécurité et de santé sont sans doute énormes autours de ce site. Certaines zones totalement abandonnées, ont été transformées en dépotoir d’ordures. D’autres sont prises en otage par les eaux pluviales.  Des constructions se sont faites tout au long de la carrière. Le site se trouve presque entouré de maisons et il n’y a qu’une vingtaine de mètres qui sépare la carrière de certains habitats. Si rien n’est fait, il est fort probable qu’un jour cette carrière se retrouve au centre des constructions. Toute chose qui ne sera pas sans danger. Des pistes étroites qui traversent le site sont empruntées par des riverains au risque de leur vie. La négligence des habitants de la zone va sans doute  leur coûter cher.

L’autre partie de la carrière transformée en dépotoir d’ordures

A vue d’œil, cette carrière ne présente que du calvaire. Les conflits ne finissent pas entre ceux qui continuent d’exploiter le site et ceux qui l’ont transformé en dépotoir d’ordures. Malheureusement, la question d’insécurité autour des carrières est générale et alarmante. C’est le même cas de trois anciennes carrières abandonnées à Colma au secteur 11,  de la carrière de sable de Borodougou qui constitue une menace pour la route nationale n°1, ainsi que celles des secteur 24 et 32… Toutes ont été transformées en poubelles à ciel ouvert avec tous les risques qui en découlent. Autorités et riverains des zones concernées, tous sont interpellés à prendre des mesures adéquates et à faire preuve de vigilance face aux risques d’insécurité de ces carrières délaissées.

Serge Paulin SANOU /Stagiaire

Fermer le menu
Donec ante. in sed consequat. porta. elit. dictum risus. consectetur id