75e anniversaire des Nations-Unies : « Travaillons à bâtir une communauté d’avenir partagé pour l’humanité », dit le président chinois, Xi Jinping

Le 21 septembre 2020, Beijing, capitale de la République populaire de Chine, a abrité la réunion de haut niveau pour la commémoration du 75ème anniversaire des Nations-Unies. Lors de cette rencontre, le président chinois, Xi Jinping, a prononcé un discours.

« Réaffirmons nos engagements en faveur du multilatéralisme »

Il y a 75 ans, selon le président chinois, Xi Jinping, les peuples du monde ont remporté la grande victoire de la guerre mondiale antifasciste au prix d’un combat acharné et d’énormes sacrifices. C’est la victoire de la justice et des peuples.

Après que le fléau de la guerre a infligé, deux fois en l’espace d’un demi-siècle, d’indicibles souffrances à l’humanité, l’Organisation des Nations Unies a vu le jour. Au cours des 75 ans écoulés, l’ONU a parcouru un chemin hors du commun. Un nouveau chapitre s’est ouvert pour la paix et le développement dans le monde.

Autant d’années de changements profonds

Pour le président chinois, les 75 ans de l’ONU sont autant d’années de progrès prodigieux de la société humaine. « Après avoir connu de profondes et vastes transformations engendrées par les progrès scientifiques et la révolution industrielle, nous vivions aujourd’hui un nouveau cycle de révolution technologique et industrielle de portée encore plus large et plus profonde », a précisé Xi Jinping.

Les 75 ans de l’ONU sont autant d’années de changements profonds de la situation internationale.

Les 75 ans de l’ONU sont autant d’années de développement rapide du multilatéralisme. Et « Notre monde fait face à de nombreuses questions majeures et aux défis planétaires croissants, qui doivent être réglés et ne peuvent être réglés que par voie de dialogue et de coopération ».

Comment l’ONU doit jouer son rôle

Après la pluie, vient le beau temps. D’épreuve en épreuve, l’ONU garde toute sa vitalité et porte toujours en elle l’aspiration ardente des plus de 7 milliards de personnes à une vie meilleure, et la Charte des Nations-unies demeure une garantie importante de la paix et du développement dans le monde.

Notre monde traverse aujourd’hui des changements jamais connus depuis un siècle. La COVID-19, survenue avec une grande soudaineté, a mis à rude épreuve le monde entier. L’humanité est entrée dans une nouvelle ère interconnectée où tous les pays voient leurs intérêts profondément imbriqués et leurs destins étroitement liés. Les menaces et les défis planétaires exigent de nous une réponse collective forte. Face à la nouvelle situation et aux nouveaux défis, le président chinois a relevé « Nous devons engager une réflexion sérieuse sur les questions de savoir de quelle ONU le monde a besoin et comment l’ONU doit jouer son rôle dans l’après-COVID-19 ». À cet égard, Il a avancé des propositions suivantes :

l’ONU doit défendre la justice, l’ONU doit faire valoir l’État de droit, l’ONU doit promouvoir la coopération et l’ONU doit se concentrer sur l’action.

L’ONU doit avoir à cœur de résoudre les problèmes et orienter ses travaux vers des résultats tangibles pour faire progresser de manière équilibrée la sécurité, le développement et les droits de l’homme. Surtout, la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 doit être une occasion pour l’ONU de faire de la réponse aux défis sécuritaires non conventionnels.

La Chine sera toujours un acteur du multilatéralisme

La Chine est le premier pays à avoir apposé sa signature sur la Charte des Nations Unies, l’un des membres fondateurs de l’ONU et l’unique pays en développement siégeant comme membre permanent au Conseil de Sécurité. Elle sera pour toujours un acteur du multilatéralisme, participera activement à la réforme et à la construction du système de la gouvernance mondiale, et préservera fermement le système international centré sur les Nations Unies, l’ordre international basé sur le droit international et le rôle central de l’ONU dans les affaires internationales. « Au moment où le monde se trouve à un nouveau point de départ historique, réaffirmons nos engagements fermes en faveur du multilatéralisme, travaillons à bâtir une communauté d’avenir partagé pour l’humanité et avançons vers plus de solidarité et de progrès sous l’égide des Nations Unies », a conclu le président chinois.

Jules TIENDREBEOGO

Fermer le menu
lectus Aenean Curabitur non commodo tempus mattis risus elit. vulputate,