Accès à l’eau potable dans la commune de Péni : Les habitants de Mê désormais à l’abri du besoin d’eau potable

Le village de Mê dans la commune de Péni bénéficie désormais de toutes les infrastructures nécessaires pour un accès des populations à une eau potable dont la qualité répond aux normes. La réception définitive desdites infrastructures d’un coût de 79 933 200 FCFA TTC, dont un château d’eau de 20 m³, a été actée ce mercredi 13 octobre 2021 en présence des autorités locales, des représentants d’associations initiatrices et leurs partenaires.

C’est la concrétisation définitive de réalisations du Programme de développement durable et intégré du territoire des falaises, dénommé «Un Avenir au Pays des Falaises». Ce programme s’inscrit dans le cadre de la coopération décentralisée entre la Région des Hauts-Bassins et la Région Auvergne Rhône Alpes (2018-2021). Le consortium des associations françaises et burkinabé AFRAT-KURU KOFE-TETRAKTYS a œuvré à travers ce programme, pour mener des actions d’amélioration de l’accès à l’eau potable dans la commune de Péni. Plus précisément dans le village de Mê. Le coût total de ces réalisations est de 121 857 Euros (79 933 200 FCFA). Ce financement a été assuré par l’Agence Française de Développement, la Région Auvergne Rhône-Alpes et l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse. Les investissements réalisés se composent d’un forage à haut débit supérieur à 10 m³/h, un château d’eau de 20m³, un réseau de distribution linéaire de 1800 m, de trois bornes fontaines, un système AEPS et 24 modules photovoltaïques de 250 W.

Ces ouvrages réalisés entre juin et octobre 2020 ont fait objet d’une réception provisoire fin octobre 2020. Le contrôle technique devant veiller à ce que les réserves émises à cette occasion soient prises en compte, notamment à travers des visites de vérifications trimestrielles, avant la réception définitive des réalisations. Celle-ci a été effectuée ce mercredi 13 octobre 2021 par le Secrétaire Général de la Commune de Péni après une vérification des infrastructures par laquelle il s’est fait expliquer les fonctions et fonctionnement de chaque installation pour se rassurer qu’elle est en état de service effectif. Un représentant de la mairie de Bobo-Dioulasso (Arrondissement 5) et un représentant de la mairie de Toussiana étaient présents en tant qu’observateurs. La mairie de Péni, l’Association Kuru Kofe, l’atelier de construction Métallique Général (ACMG) et le chargé de suivi-contrôle des travaux ont composé la commission technique de validation de la réception technique des travaux.

Selon les estimations, 2000 habitants bénéficient déjà de cette amélioration d’accès à l’eau potable depuis 2020, et ce chiffre sera de 4000 habitants bénéficiaires en 2040. Et ce, grâce au raccordement de l’école de Mê, et à l’accessibilité à l’eau de plus de 3000 personnes des villages environnants ainsi que le branchement possible de 25 foyers privés. Comme mesures d’accompagnement pour un usage durable des réalisations, le programme a inclut la création d’une Association des Usagers de l’Eau de Mê, un appui à la mise en place d’un système de gestion au niveau communal, l’implication de 6 membres de bureau représentant la population de Mê, des actions de formation en gestion-maintenance-entretien, et une sensibilisation des population de Mê, en particulier 300 élèves et une cinquantaine de femmes.

Sibiri SANOU

Fermer le menu
mattis dolor. quis nec leo consequat. Donec id