Affaire abattoir de Bobo : Un détournement de 170 millions FCFA

Le procès du DG de l’abattoir frigorifique de Bobo-Dioulasso et 4 autres personnes s’est ouvert au Tribunal de grande instance (TGI) de Bobo-Dioulasso pour la première fois le 12 juillet 2021. A cette audience, le dossier est renvoyé au 02 août à la demande du parquet pour poursuites complémentaires.

A l’issue du procès du 02 août, le dossier est renvoyé pour la deuxième fois pour la même cause. Selon le procureur du Faso, des enquêtes sur des infractions de blanchiments de capitaux sont en cours. « Le dossier nécessite un renvoi pour mieux diligenter ces enquêtes », a indiqué le procureur du Faso.

Les avocats ont demandé une mise en liberté provisoire de leurs clients au cas où le tribunal  décide d’un éventuel renvoi du dossier.  Finalement, le tribunal rejette la demande de mise en liberté soutenue par les avocats des prévenus et renvoi le dossier à la date du 23 août 2021.

En rappel, le DG et les 4 personnes sont poursuivis pour des infractions de faux en écriture publique, de surfacturation et de détournement de deniers publics portant sur la somme d’environ 170.000.000 de F CFA.

B.A.D

Fermer le menu
ut pulvinar Praesent id Sed leo. libero tristique