Affaire agression sur un terrain à Kiri : Le prévenu condamné avec sursis et 2 millions FCFA

Le procès relatif à l’affaire « agression avec une arme à feu » dans un conflit foncier à Kiri a eu lieu ce lundi 18 janvier 2021 au Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso. Le prévenu, Ferdinand Sanou à écopé d’une peine de deux ans de prison avec sursis et une amende de deux millions de francs CFA.

C’est un procès qui a opposé Sanou Ferdinand, le prévenu et Yacouba Corbéogo, partie civile. Dans la relation des faits, il est ressorti que Yacouba Corbéogo a acheté un terrain à Kiri. Ayant compris que le terrain est litigieux, il a voulu le revendre à des propriétaires immobiliers. Pour le prévenu, le terrain est la propriété de sa famille. C’est à la date du 17 septembre 2020 que le prévenu Ferdinand Sanou a fait sortir une arme à feu pour sommer Yacouba Corbéogo de quitter le terrain à Kiri qui appartient à sa famille. Au procès, les deux parties se sont toutes défendus à la barre devant le juge. Après jugement, le tribunal a statué et a reconnu Ferdinand Sanou coupable de menaces sous condition au regard de l’article 521-1 du code pénal du Burkina Faso. De ce fait, il a été condamné une peine d’emprisonnement de deux ans avec sursis et une amende de deux millions de FCFA. Le tribunal a aussi rappelé aux parties qu’elles ont quinze jours pour faire appel si toutefois l’une d’entre elles n’est pas satisfaite de cette décision en première instance.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
Aliquam ante. Sed diam Aenean ut consequat. risus