Affaire Hamed Bakayoko : The game is over ! *

La nouvelle officielle de la mort de Hamed Bakayoko, Premier ministre de la Côte d’Ivoire est tombée le mercredi 10 mars 2021 dans la soirée. « Nous sommes en deuil. Le Premier ministre Hamed Bakayoko est décédé en Allemagne des suites d’un cancer… ». Telle est la substance du communiqué du président Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire. Il met ainsi fin aux supputations diverses autour de la mort de Hamed Bakayoko. Une mort qui avait été annoncée bien avant ce communiqué de la présidence. Né le 8 mars 1965, le Premier ministre Hamed Bakayoko est décédé à l’âge de 56 et cela après 8 mois passés à la tête de la primature. L’homme laisse derrière lui une famille biologique orpheline et une jeunesse ivoirienne déboussolée. Populaire et proche des masses, Hamed Bakayoko est l’idole, voire la référence de la jeune génération. C’est pourquoi sa mort est pour beaucoup, un départ prématuré. La mort de Hamed Bakayoko est pour beaucoup un coup dur, même au-delà des frontières ivoiriennes. Et comme la mort à toujours une cause (autre que la maladie) en Afrique, les commentaires vont bon train. Si certains se sont cantonnés à la déclaration de la Présidence pour ce qui concerne sa mort, d’autres ne veulent pas laisser prise en insistant sur une autre raison qui est l’empoisonnement.

A qui profite la mort de Hamed Bakayoko ? A sa famille politique ou ses adversaires ? En rappel, il a succédé à Amadou Gon Coulibaly au poste de Premier ministre, après la mort de ce dernier en août 2020. En moins d’un an, la Côte-d’Ivoire perd deux Premiers ministres. Patrick Achi, nommé au même poste pour assurer l’intérim, serait lui aussi malade. Il serait même déjà évacué vers la France. Vrai ou faux ? Ce qui est sûr, le troisième mandant du président Ouattara a été acté suite à une tentative d’empêchement de certains de ses adversaires politiques. Certains à l’image de Guillaume Soro, ont même déclaré haut et fort que les élections n’allaient pas pouvoir se tenir. « Bona malla », Ouattara a été élu. Les législatives viennent de se tenir le 6 mars 2021. La situation actuelle du pays est-elle liée à cette mésentente des politiciens ? Une simple coïncidence ? Ou bien un plan non révélé à l’opinion ?  Question et boule de gomme. Les cas des deux Premiers ministres sont partis d’une rumeur pour être vérité. Vivement, que le cas de l’actuel Premier ministre se limite à la rumeur pour que la Côte-d’Ivoire puisse tourner cette triste page et que l’exécutif puisse travailler pour le bien être des populations. Car le développement ne peut se faire dans cette succession de décès au sommet de l’Etat. Paix à l’âme de Hamed Bakayoko l’ami de tout le monde, surtout des artistes.

  • Le jeu est terminé !

Souro DAO

Fermer le menu
eget diam tristique dictum sem, Donec